Search
dimanche 16 juin 2019
  • :
  • :

Vittel : du lourd pour la saison culturelle 2019-2020 Une superbe programmation avec vingt-deux spectacles de qualité.

image_pdfimage_print

Affiche photos saison 2019-2020

Déjà que la saison en cours était impressionnante, que dire de celle à venir pour 2019-2020. Vingt-deux affiches qui vont de Tria Yann, en passant par Christophe, Coeur de pirate, Michel Fugain, Jarry, Chimène Badi, Alain Manoukian et Elodie Frégé, Chantal Ladesou, Bernard Mabille, Marianne James, Vincent Delerm, Murray Head, Les Stentors… «Nous voulions une saison plus ambitieuse qu’auparavant», précisait Michael Scherer, le directeur du service culturel et des animations qui apporte une nouvelle dimension avec cette superbe programmation éclectique, à laquelle est associée le Casino de Vittel et son directeur Marc Mermaz.

Mais ce n’est pas les seules nouveautés, car lors de la présentation, le maire Franck Perry affirmait sa volonté d’appliquer une politique de prix d’entrée modérée afin de permettre à chacun d’assister à un maximum de spectacles. Et pour se faire, la Ville lance une carte «pass Vittel spectacles», au prix de 25 euros et qui est nominative. «Elle permet de bénéficier d’un tarif réduit, et en quelques spectacles, elle est rapidement amortie. Elle est disponible à la Maison des association», informe Michael Scherer. De plus maintenant, il est possible de réserver et d’acheter ses billets en ligne sur le site : www.ville-vittel.fr/billetterie

Le premier magistrat rappelait que la Ville consacre un budget annuel de 2,5 millions d’euros pour la culture en général et les animations. «Pour 100 euros dépensés, 12 euros sont consacrés à la culture», expliquait le maire. A peine la programmation dévoilée, que déjà les réservations vont bon train.

Alain Buffe

Programme 2019-2020

Tri Yann

Tri Yann

Tri Yann

Samedi 14 septembre, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 30 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 25 euros

Tri Yann est l’un des groupes de musique celtique les plus connus en France. Il a contribué à la popularisation d’airs traditionnels comme «La jument de Michao», «Les filles des forges» ou «Dans les prisons de Nantes».

Certaines rumeurs se font l’écho d’une tournée d’adieux… C’est à la fois vrai et faux. Vrai car Tri Yann a décidé de mettre un terme aux tournées et concerts à partir de fin mars 2020. Mais faux, car le groupe prévoit de sortir un nouveau CD en 2019, et de continuer à enregistrer de nouveaux titres au gré de son inspiration et de ses envies. Ces concerts «Kenavo» aux (six) coins de l’hexagone seront une façon de rencontrer et de remercier une dernière fois le public si chaleureux qui les a motivés, accompagnés et soutenus durant toutes ces années, pourtant si vite passées.

Eltonology

Eltonology

Eltonology plays (Elton John)

Vendredi 27 septembre, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Spectacle gratuit (sur invitation à la maison des associations dans la limite des places disponible).

Eltonology, une voix incroyable, des musiciens hors pair pour un hommage à la hauteur d’un artiste inoubliable.

On ne présente plus Elton John tant son parcours est immense et ses chansons dans les mémoires de chaque génération. Une carrière de plus de 50 ans, 300 millions de disques vendus à travers le monde, plus de 4 000 concerts à travers plus de 80 pays et pour couronner le tout, cinquante-six singles inscrits au Top 40, vingt-sept au Top 10, quatre N° 2, et neuf N° 1 du très célèbre Hot 100 Top All-Time Artists. Vous l’aurez compris, un artiste hors norme auquel Eltonology rend hommage de la plus belle des manières, en restant fidèle à son œuvre.

Coup de griffe

Coup de griffe

Coup de griffe

Samedi 5 octobre, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 30 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 25 euros

Pièce de théâtre (comédie) de Bruno Druart et Patrick Angonin, avec Noëlle Perna, Edouard Collin, Catherine Wranken, et Mike Fédée.

Ecrite sur mesure pour l’iconique «Mado la Niçoise», Noëlle Perna en Laurence Duchenal n’est pas seulement odieuse et tyrannique, elle est séduisante. Un rôle de composition aussi cinglant qu’hilarant.

La prestigieuse maison de couture Laurence Duchenal subit de plein fouet une concurrence redoutable de nouveaux et jeunes créateurs. Sa clientèle déserte ses collections. Trop autoritaire et intransigeante avec elle-même et son personnel, Laurence Duchenal comprend qu’elle doit agir au plus vite. Une rencontre va tout changer ! Elle surprend dans ses ateliers le fils de sa gardienne qui semblait bien vouloir la voler. Surprise, intriguée puis séduite par son charisme, elle l’embauche comme chauffeur. Ce garçon modeste, généreux et de surcroit passionné par la mode, va bouleverser ses certitudes, sa situation familiale et professionnelle. Des étincelles, un sacré remue-ménage va avoir lieu avenue Montaigne…

Dom la Nena

Dom la Nena

Dom La Nena

Samedi 12 octobre, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif plein : 20 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 15 euros

Dom La Nena sait communiquer le bonheur comme peu savent le faire, avec simplicité et légèreté. Spectacle dans le cadre du Nancy Jazz Pulsation.

Sur scène, seule avec violoncelle, ukulélé, guitare électrique, clavier et percussions, Dom La Nena superpose des voix et des pistes instrumentales, construisant des paysages sonores et créant une atmosphère intemporelle. Elle sait communiquer le bonheur comme peu savent le faire, avec simplicité et légèreté. L’enchanteresse brésilienne chante et parle quatre langues – portugais, français, espagnol, anglais -. Après deux albums sortis en 2013 et 2015, Dom La Nena, artiste cosmopolite et complète, a sorti son troisième album, Tempo, le 12 octobre 2018.

Bernard Mabille

Bernard Mabille

Bernard Mabille

Vendredi 25 octobre, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 35 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 30 euros

Devant un public de plus en plus nombreux, Bernard Mabille distribue avec cœur ses piques contre la société et envoie tout ce grand monde au tapis.

Trèfle de plaisanterie ! Bernard Mabille garde la main sur la politique et vous sort le grand jeu pour son nouveau spectacle d’humour «Fini de jouer !». Le tailleur de costards reste l’as des as quand il s’agit de tailler à tout va, dans l’unique but de vous faire rire. Les privilégiés de tout bord se tiennent à carreau, car tout le monde y passe et rien ne lui échappe.

François Barthélémy

François Barthélémy

François Barthélémy

Vendredi 8 novembre, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif plein : 15 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 10 euros

Prenez place dans son petit manège, le premier tour est gratuit et il assure l’animation.

Bienheureux celui qui a appris à rire de lui-même : il n’a pas fini de s’amuser ! (Joseph Folliet). François Barthélemy rit de lui ! Et un peu des autres… Obsessionnel, le regard coquin, cet enfant timide est devenu un moustachu extraverti et raconte en peu sa vie.

Christophe

Christophe

Christophe

Vendredi 22 novembre, à 20 h 30 au Palais des congrès (début du concert à 21 h)

Tarif unique : 42 euros (placement assis numéroté)

«Intime tour» est un concert exceptionnel à ne pas manquer. Christophe propose un récital dans une formation inédite, où seul en scène, il réalise au piano, au synthé comme à la guitare, des tours et des détours dans son répertoire. Cinquante ans d’artisanat musical, de titres classés aujourd’hui au Patrimoine de la chanson française.

Les Stentors

Les Stentors

Les Stentors chantent Noël

Jeudi 5 décembre, à 20 h 30 à l’église Saint-Rémy

Tarif plein : 30 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 25 euros

Un spectacle tout public d’1h30, à s’offrir ou à offrir pour un moment d’émotion et de joie partagée.

Lyrisme, harmonie, symbiose des voix, tendresse au service de la magie de Noël. Un répertoire que nous portons tous dans notre cœur et nos traditions, qui va de «Douce nuit», «White Christmas», «Mon beau sapin», «Petit papa Noël» de Tino Rossi, jusqu’aux chants sacrés tels que «Ave Maria» ou «Minuit chrétien», mais aussi quelques compositions. Retrouvez ces chansons incontournables dans la joie des fêtes de fin d’année, rarement reprises en concert. Que rêver de mieux que la pureté de ces voix pour vibrer et vivre pleinement l’ambiance de Noël.

Chimène Badi

Chimène Badi

Chimène Badi

Vendredi 13 décembre, à 20 h 30 au Palais des congrès (début du concert à 21 h)

Tarif unique : 35 euros (placement assis numéroté)

Incontestablement, Chimène Badi, grâce sa voix et à son authenticité, a noué une relation intense avec son public.

Dix-sept ans de carrière, des albums et des tournées qui s’enchaînent, des duos extraordinaires, des stades avec Johnny Hallyday, des disques d’or, platine et diamant … Sa nouvelle tournée est un voyage moderne et enflammé, composé de ses plus grands succès (Entre nous, Je viens du Sud, Le jour d’après, Parlez-moi de lui…) et des chansons issues de son 7e album, dont «Là-Haut».

Coeur de Pirate

Coeur de Pirate

Cœur de pirate

Mercredi 29 janvier 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 37 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 34 euros

Cœur de pirate vous convie pour un concert en toute intimité accompagnée d’un quatuor à cordes et de son guitariste Renaud Bastien. Dans cette toute nouvelle tournée, Béatrice Martin vous fera redécouvrir ses plus grands succès, portés par de somptueux arrangements.

Drôles de femmes

Drôles de femmes

Chantal Ladesou

Vendredi 31 janvier 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif catégorie 1 : 39 euros (droit de location inclus)

Tarif catégorie 2 : 35 euros

Nouveau spectacle «On the road again», qui traverse les générations.

Le rideau s’ouvre sur ses nouvelles aventures que ses enfants lui font jouer, mère, belle-mère, grand-mère et ses quarante ans de mariage avec son mari Michel tandis qu’en coulisse le théâtre du Rond-Point lui remet cette année Le Topor d’Or de La Comédienne qui « sort du cadre », que le Cinéma lui fait de l’œil, qu’elle est chouchoutée, chahutée aux Grosses têtes sur les ondes par Laurent Ruquier. Voix rauque, geste innée, esprit baroque, surprenante, gaffeuse et charmeuse pour rire, sourire et se moquer en oubliant que c’est de soi elle vous fait découvrir les coulisses de l’exploit.

Gina et Cléopâtre

Samedi 1 février 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif catégorie 1 : 35 euros (droit de location inclus)

Tarif catégorie 2 : 30 euros

Pièce de théâtre (comédie) d’Olivier Macé et Ariane Bachelet, avec Véronique Genest, Daniel-Jean Colloredo, Andy Cocq.

Gina et Cléopâtre, ou comment la reine du théâtre de boulevard Gina Monte Fiori accepte de jouer dans une œuvre magistrale de Shakespeare «Antoine et Cléopâtre», pour réaliser son rêve de comédienne mais aussi pour se venger de son mari volage. Amours, trahisons, confrontation de deux mondes, quiproquos burlesques, le final sera à la hauteur de cette folie théâtrale…

Alexis HK

Alexis HK

Alexis HK

Mercredi 19 février 2020, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif plein : 25 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 20 euros

Avec «Comme un ours», Alexis dévoile une nouvelle facette de son talent, toujours tout en élégance et en poésie. Après le triomphe de «Georges & moi», Alexis HK s’est enfermé dans sa tanière pour composer son nouvel album qu’il a réalisé de A à Z, accompagné par Sébastien Collinet à la coréalisation. Le pays a changé depuis la sortie de son dernier disque. 2015 a laissé des marques. Si des loops lancinants ont remplacé les batteries, sa finesse d’écriture et son humour lui permettent d’aborder des thèmes plus sombres…, même si la lumière n’est jamais loin !

Yves Jamait

Yves Jamait

Yves Jamait

Vendredi 28 février 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 31 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 28 euros

Son nouvel album «Mon Totem» sera une bonne occasion pour ceux qui ne le connaissent pas, de découvrir un artiste sincère, intense et impliqué. C’est un chanteur qui porte autant d’attention à ses mélodies qu’aux paroles qu’elles accompagnent. Si l’on devait lui trouver une famille, ce serait sans doute celle des artistes à texte, les Maxime le Forestier, Allain Leprest ou Sarclo. Après avoir commencé sa carrière dans les petites salles de sa Bourgogne natale, il a fait tous les festivals qui comptent et chanté aux adresses les plus prestigieuses, parmi lesquelles, la mythique Olympia.

Jarry

Jarry

Jarry

Vendredi 6 mars 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 35 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pas) : 30 euros

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour puis allez voir Jarry au moins une fois dans votre vie. Il revient avec son nouveau spectacle, toujours aussi fou, déjanté, rythmé et tendre… Mais qui est Jarry ? Un trublion au cœur tendre, aux cris stridents, la larme facile et au courage à toute épreuve, mais pas que…

Jarry vous accueille chez lui : il va vous parler de lui, de vous, sans tabou, à bâtons rompus, comme lors d’une soirée entre amis ! 1H30 d’aventure humaine, de tête à tête, où chaque représentation sera unique : un véritable moment de partage, familial et convivial où l’interactivité est la clé. De tout horizon, de tout âge, on a tous quelque-chose vivre avec Jarry.

Michel Fugain

Michel Fugain

Michel Fugain

Vendredi 20 mars 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 30 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pas) : 25 euros

«1000 fois j’ai entendu : Vous faites d’abord la musique ou les paroles ? Qu’est-ce qui vous a inspiré cette chanson ? Comment ça vous vient ? C’est un métier ou un passe-temps ? Un hobbie ?… Autant de questions qui prouvent la fascination qu’éprouvent les gens qui aiment les chansons, qu’elles soient populaires, engagées ou plus intimes pour cet « art immédiat » et ses mystères.

J’ai donc imaginé ces « causeries musicales » comme des rencontres conviviales, divertissantes et interactives, illustrées par des chansons, des anecdotes et des réflexions plus profondes car les chansons sont aussi et toujours des marqueurs précis d’une époque et d’une société», explique Michel Fugain.

Il sera accompagné de Régis Sévignac (guitariste), Bruno Bongarçon (guitariste) et Yvan Della Valle (claviers).

Marianne James

Marianne James

Marianne James

Dimanche 5 avril 2020, à 15 h à l’espace Alhambra

Tarif plein : 15 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 10 euros

Extravagante et pétillante, Marianne James alias «Tatie Jambon», embarque les enfants pour leur première rêve-party. Petits et grands partagent un moment joyeux et en retirent aussi le plus beau des cadeaux, réfléchir au bonheur chacun à son niveau, avec ses ressentis et son vécu. Les petits jubilent, chantent et tapent des mains en reprenant «Allez c’est l’heure mon petit bouchon, viens faire un mimi à Tatie Jambon» et les grands se délectent des remarques très deuxième degré de Tatie.

On retrouve une Marianne James égale à elle-même, truculente, pétillante, fêtarde, qui chasse les nuages gris à grands coups de musiques éclectiques, de textes bien sentis et de références tous azimuts. Bossa, pop, rock…, un concentré de bonne humeur qui donne l’énergie pour construire ensemble un quotidien multicolore.

Vincent Delerm

Vincent Delerm

Vincent Delerm

Vendredi 17 avril 2020, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif unique : 39 euros (placement assis libre)

Truffaut a dit : «Il faut faire des petites choses comme si elles étaient grandes.» Les grandes petites choses de Vincent Delerm n’ont pas fini d’éblouir. Il observe la vie, la sienne, celle des autres, anonymes ou célèbres, la vie des êtres et celle des paysages ou des objets. Il en irrigue des chansons, des images, des diaporamas, de la pellicule et stimule en retour chez tous ceux qui l’écoutent ou viennent le voir une même envie de s’imaginer en héros de leur propre vie. Il suffit de se rendre à un concert de Delerm pour se rendre compte à quel point le plaisir est partagé de part et d’autre de la scène, à travers une communion complice qui n’a jamais faiblie depuis dix-sept ans. Qu’il se décline sur du ragtime ou façon Chamber pop, à nu ou habillé de cordes, minima-liste au piano ou emporté par des cascades d’instruments, solitaire à la Sheller ou enrobé comme du François de Roubaix, seul enchanteur ou en duo (Irène Jacob, Peter Von Poehl, Neil Hannon, Benjamin Biolay…), il se reconnait et se distingue parmi tous les autres, ici ou ailleurs.

Alain Manoukian et Elodie Frégé

Alain Manoukian et Elodie Frégé

André Manoukian Élodie Frégé

Samedi 25 avril 2020, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif plein : 25 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 20 euros

La Belle et la Bête…, ou l’histoire d’un pianiste victime d’un sortilège amoureux, condamné à accompagner l’inaccessible chanteuse. Tel Ulysse attaché au mât de son piano, André confie sa peine aux notes de son clavier sous les assauts répétés d’Élodie qui utilise tous les charmes de sa voix pour le séduire. Ce combat perdu d’avance, se présente sous la forme d’un répertoire de «torch songs», ces lamentations amoureuses et jazzy, incarnées par Julie London, Peggy Lee ou Rita Hayworth, dans les gants de laquelle se glisse admirablement la belle Elodie Frégé. Cette joute délicieuse ne laissera qu’un seul vainqueur, la musique.

Murray Head

Murray Head

Murray Head

Vendredi 15 mai 2020, à 20 h 30 au Palais des congrès

Tarif plein : 30 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pas) : 25 euros

Murray Head continue de se produire entouré de ses musiciens pour interpréter ses plus grands succès. A découvrir ou redécouvrir…

Dès les premières mesures à la guitare acoustique de «Say It Ain’t So Joe», des générations de fans s’émeuvent. De ce slow de 1975, sont nées tant de rencontres et d’aventures qu’elle s’emplit de nostalgie à chaque écoute. Murray Head, chanteur britannique charismatique, est un amoureux de la France, un pays qui le lui rend bien, accueillant chacune de ses sorties comme un événement. S’il se faisait plus rare ces derniers temps, se consacrant à la comédie dans le cadre de séries télévisées en Angleterre, son retour sur scène ravira le plus grand nombre, prêt à entendre ses plus grands succès entouré de ses musiciens.

Aude Henneville

Aude Henneville

Aude Henneville

Vendredi 29 mai 2020, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif plein : 20 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 15 euros

Héritière de Cabrel (rencontres d’Astaffort en 2005), Aude Henneville est un auteur, compositeur, interprète et réalisatrice française. Finaliste de la première saison «The Voice», la plus belle voix en 2012.

Après un premier EP «Personne n’a dit» en 2013, puis un album en 2015 intitulé «A part ça tout va bien», Aude Henneville fait son retour fin d’année 2017, début 2018, avec son second et nouvel album «Passer l’hiver». Un album doux et chaud, aux couleurs traditionnelles folk, où la présence des guitares est omniprésente. Un univers et des sonorités qu’elle affectionne tout particulièrement. «Je m’inspire beaucoup de mon expérience personnelle et de ce que j’entends autour de moi. Je suis assez réceptive à la détresse des gens, et j’ai pu constater ces derniers temps que l’on manquait éperdument d’Amour. J’ai alors essayé d’apporter un peu de tendresse dans cet album.»

Bohemian Dust (Queen)

Bohemian Dust (Queen)

Bohemian Dust (le meilleur de Queen)

Vendredi 20 juin 2020, à 20 h 30 à l’espace Alhambra

Tarif plein : 15 euros (placement assis numéroté)

Tarif réduit (avec la carte Pass) : 10 euros

Le meilleur de Queen revisité par quatre musiciens accompagnés de sept choristes ! «Bohemian rhapsody, Another one bites the dust, The show must go on, I want it all » Voilà quelques-uns des succès mondiaux que Bohemian Dust fait résonner en live, plongeant le spectateur dans l’univers de ce groupe si particulier. Avec plus de 300 millions d’albums vendus et plus populaires que les Beatles au Royaume-Uni, les morceaux de Queen restent dans toutes les mémoires malgré la disparition de Freddie Mercury en 1991. Bohemian Dust s’est déjà produit une centaine de fois dans toute la France et sait convaincre à chaque prestation un public composé de toutes les générations grâce au talent et à la générosité du groupe. Energie et partage sont les maîtres mots de leurs concerts !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.