Search
mercredi 21 août 2019
  • :
  • :

Vittel : la cité au rythme des cuivres

image_pdfimage_print

Il faisait bon se balader au centre-ville en ce samedi après-midi, car la musique flottait ou plutôt résonnait dans l’artère principale au son des cuivres pour la 6e édition des masters. Pour égayer la rue de Verdun, la «Fanfourg Gainsbarre» déambulait ici et là, au rythme du jazz, du reggae et des airs yéyés… Des intermèdes qui permettaient au groupe de s’installer, comme ce fut le cas pour la formation Irise et les trente-cinq musiciens de l’école de musique de Vittel, sous la direction de Christophe Jeannot.

Une heure plus tard, c’est l’ensemble de cuivres de Bar-le-Duc, Ligny-en-Barrois, Saint-Mihiel et Gondrecourt (BLMG), qui prenait ses quartiers à la villa Saint-Martin pour interpréter un répertoire musical éclectique. Un peu plus tard au square de l’Alpha, c’est un ensemble de tubas composé d’une vingtaine de musiciens, qui était en démonstration devant un public de mélomanes qui appréciaient la proposition musicale.

Au parc Badenweiller, ce sont «Les durs à cuivre», qui faisaient le show, avec des élèves de l’école de musique d’Haroué aux instruments. Là encore, les spectateurs n’en ont pas manqué une miette, où plutôt une note… Répertoires différents, styles différents, instruments différents…, il y en avait pour tous les goûts et le public a savouré tous ces moments musicaux.

Et pour clore cette journée, rendez-vous était donné à la salle du Moulin, pour une soirée exceptionnelle qui débutait par le collectif «Epoust’soufflants» de l’ensemble des musiciens présents qui ont interprété quatre morceaux. Mais le clou du spectacle, c’est le groupe «Nola Kollectiv Brass Band» qui l’offrait en débutant leur concert par du Byoncé. Autant dire que la suite allait balancer…

Ce dimanche, le festival se poursuit au parc thermal, dès 14 h 30 sous l’exèdre, avec «Tubone’n co». Puis à 15 h 30 à la Roseraie, le «Rallye trompes Moselle-Sarre» et les douze sonneurs. Et pour finir, à 16 h 30 sous la galerie thermale, l’ensemble lorrain «Fossano» qui passera en revue des musiques originales et modernes, des musiques de films et de variétés.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.