Search
vendredi 23 août 2019
  • :
  • :

Rallye : le pilote locale, Quentin Gilbert a survolé sur ses terres, ce 16e rallye Mouzon-Frézelle Une course automobile émaillée par un accident grave avec une blessée héliportée, et de nombreuses sorties de route

image_pdfimage_print

L’ASA Nancy a organisé ce dimanche, le 16e rallye Mouzon-Frézelle que le favori castinien, Quentin Gilbert, a remporté sur ses terres, devant Maxime Braesch et Fabrice Martin. Pour cette édition, l’organisation avait concocté un nouveau tracé composé de deux épreuves spéciales chronométrées, à réaliser trois fois.

– La première «La Vraine» de 3,63 km au départ de Gironcourt-sur-Vraine pour enchaîner sur une partie rapide, avant de terminer dans la commune de Morelmaison.

– La seconde «L’autruche» de 9,6 km au départ de Maconcourt, qui traversait Saint-Prancher et Repel, avec une fin chronométré à Totainville. Epreuve qui comportait de nombreux changements de rythme, route large, moins large, très rapide, sinueux, sale…, de quoi passer par toutes les émotions.

Peu après le départ de la 1ère ES (épreuve spéciale), à 10 h 30, une Citroën Saxo VTS pilotée par Arnaud Hoste, a percuté violemment un pont dans la commune de Gironcourt-sur-Vraine. Très vite prise en charge par les sapeurs-pompiers de Gironcourt et Châtenois, l’état de santé de la copilote Virginie Milané, jugé important puisqu’elle était touchée au niveau de sa colonne vertébrale, avait nécessité l’intervention du Smur de Vittel. La passagère a dû être héliportée sur Nancy-Brabois. A la mi-journée, un communiqué de l’ASA précisait que son pronostic vital n’était pas engagé et que son état se voulait rassurant.

De nombreuses sorties de route étaient à déplorer dans la 2e ES. Peu avant Repel, vers 10 h 45, une spectaculaire sortie d’Eric Leidemer et Cédric Jacques, à bord d’une Renault Clio R3T (N° 10), suite un virage mal négocié, qui a projeté le véhicule dans les airs en tonneau avant de retomber sur le toit, ne faisant pas de blessés, et très vite remise sur ses roues par des spectateurs à proximité, mais dont la course se terminait sur place pour l’équipage.

Gilbert et Thomas Bischoff (N° 17), à bord de leur Peugeot 206, suivront la même trajectoire, mais malgré tout, réussiront à repartir après quelques manœuvres et un peu d’aide. Jeremy et Stéphane Peltier (N° 21), dans une Renault Clio, terminaient également leur course dans cet endroit, qui en a surpris plus d’un…

Triste sort aussi pour l’équipage Justin et Bertrand Dangel (N° 55), car leur Volkswagen Golf 3 16S, s’est retrouvée couchée sur le côté dans ce fichu virage. A première vue, se serait la boîte qui aurait cassée. S’il y avait bien un endroit où il fallait être positionné pour assister à du spectacle, c’était bien à Repel.

Cette année, cent vingt bolides étaient au départ de cette course, et le président David Claude, a tenu à remercier l’ensemble des équipages, les commissaires, les officiels, les gendarmes et les pompiers, les mairies des communes traversées, la Préfecture, le Conseil départemental des Vosges, les garagistes, ainsi que tous les bénévoles et les spectateurs.

Toutes les informations sur le site : http://www.asa-nancy.com/

D. S.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.