Search
vendredi 19 juil 2019
  • :
  • :

Journée Interrégionale de courts-métrages Rendez-vous ce samedi 27 avril dès 9 h à la MCL de Gérardmer.

image_pdfimage_print
Les réalisateurs en compétition pour le National.

Les réalisateurs en compétition pour le National.

Samedi 27 avril, se déroulera à la MCL, la Rencontre Interrégionale de courts-métrages 2019 organisé par Le Gur Est, «Groupement des Unions Régionales de cinéma de l’Est». Les films proposés ont été sélectionnés par les jury professionnels dans les régions  Alsace, Lorraine, Franche-comté, Bourgogne, Champagne Ardennes. Il y aura donc trente films en compétition, d’une durée variant entre 4 et 27 minutes.

Affiche-

En hors compétition, un film hommage au film les Grandes Gueules avec projection en hors compétition du film «Fête Bûcheronne», ainsi qu’une exposition d’affiches et photos du film les Grandes Gueules.

Dans la salle André-Bourvil de la MCL seront donc projetés des courts-métrages, des documentaires, des fictions, des films expérimentaux, des films d’animation, des clips, des films à destination des jeunes, réalisés par de jeunes ou moins jeunes cinéastes du Grand Est.

Dans cette mutation technologique et numérique que nous vivons, il faut que l’intelligence humaine garde le contrôle sur le monde virtuel. Et même si «le cinéma n’est pas une image juste, mais juste une image», comme le disait Jean-Luc Godard, il restera toujours le creuset de l’imagination dont les artisans se nourrissent de façon intarissable.

Il y a quasiment en nous tous un réalisateur de court-métrage. Depuis que les smartphones ont mis la vidéo à portée de clic, on a tous tenté un petit plan séquence, plan fixe ou travelling. Certains vont plus loin, ils vont jusqu’au court…
Le court-métrage est le jalon quasi inévitable de tout cinéaste en herbe qui rêve d’accrocher un jour son nom sur l’une des étoiles semées aux cieux du cinéma. Et c’est à cet exercice qu’est consacrée la «71ème rencontre interrégionale du cinéma non commercial», samedi 27 avril à Gérardmer.
Par «non commercial», il faut comprendre qu’il n’a pas bénéficié de la contribution d’un producteur, mais rien ne dit qu’ensuite un producteur ne puisse s’intéresser à lui. Ça s’est déjà vu.
L’édition 2019 peut néanmoins se réjouir d’une belle inflation d’œuvres en concurrence, avec vingt-six titres à l’affiche.
Le règlement leur impose un format de 1 à 30 minutes. Hors cette contrainte et leur statut «non commercial», le champ de tous les possibles est ouvert aux candidats. C’est ainsi que se disputeront le Grand Prix et diverses autres récompenses, des documentaires comme des fictions, à genre expérimental, fantastique ! Un jury de cinéphiles ou pros du cinéma se penchera sur leur sort.
Les meilleurs d’entre eux seront d’office sélectionnés pour la prochaine étape, la compétition nationale, qui englobera la région Grand Est et la Bourgogne Franche-Comté dans la foultitude des autres régions françaises.

Rendez-vous Maison de la culture et des Loisirs de Gérardmer, salle André-Bourvil de 9 h à 12 h et 14 h à 18 h.
 Récompenses par des trophées aux meilleurs films seront remis au foyer-bar de la MCL entre 18 h 30 et 19 h 30.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.