Search
mercredi 21 août 2019
  • :
  • :

Bilan du Grand Débat National dans les Vosges Communiqué de la Préfecture

image_pdfimage_print

prefet-vosges-voeux

A l’initiative du Président de la République, le Grand Débat National s’est déroulé du 15 janvier au 15 mars 2019, sur tout le territoire.

Pour rappel, le Grand Débat National s’articulait autour de quatre grandes thématiques au sein desquelles les 65 millions de français qui le souhaitaient, étaient invités à s’exprimer et à débattre sur la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation des services publics, la transition écologique, ou encore la démocratie et la citoyenneté.

Il s’est matérialisé sous cinq formes :

– par publication directe sur le site granddebat.fr où 1 932 884 contributions ont été comptabilisées,

– par écrit dans les cahiers citoyens mis à disposition du public dans les mairies des 16 337 communes qui le souhaitaient jusqu’au 22 février,

– par des courriers ou messages électroniques (27 374 reçus),

– par l’organisation de réunions d’initiative locale (RIL), 10 134 se sont déroulées sur le territoire jusqu’au 15 mars 2019,

– par contribution dans les stands de proximité qui circulaient sur le territoire national dans les gares SNCF ou bureaux de poste du 14 février au 15 mars.

50420027_2060303817598889_6423870266937442304_o

Dans les Vosges, il a été officiellement lancé le 18 janvier dernier, avec la remise en préfecture, par Michel Fournier, président de l’association des maires ruraux des Vosges, accompagné d’une délégation de maires du département, de 120 cahiers citoyens à Pierre Ory, Préfet des Vosges, et Benoît Rochas, sous-préfet de l’arrondissement de Neufchâteau, désigné référent départemental de ce dossier.

Depuis cette date, la préfecture a reçu 168 cahiers citoyens, ce qui porte à un total de 288 cahiers pour les Vosges, et permet au département d’être premier en termes de participation sur l’ «opération» cahiers citoyens pour la région Grand-Est.

En parallèle, 86 réunions d’initiative locale se sont tenues dans le département, à l’initiative des maires, d’associations, de représentants du monde économique et parfois de particuliers.

Par ailleurs, un stand de proximité était présent en gare d’Épinal les 26 et 27 février 2019, où un binôme de deux jeunes étudiants ont pu collecter certaines contributions directement auprès des usagers des transports ou passants.

 

La plate-forme du granddebat.fr, quant à elle, a recensé pour le département 8 116 contributions directes.

L’organisation du Grand Débat National dans les Vosges a été le fait principalement des maires, qui ont su se saisir de cette opportunité démocratique en mettant à disposition du public des cahiers citoyens, et/ou en organisant une ou plusieurs réunions locales.

Le monde associatif ou économique a aussi été à l’initiative de RIL, avec par exemple l’Adavie qui a proposé trois réunions ouvertes à tous, ou encore certains organismes qui ont organisé une rencontre à destination des chefs d’entreprises. Les organisateurs, à leur demande, ont pu bénéficier d’animateurs ou d’«écrivains publics». En effet des commissaires-enquêteurs, des étudiants en droit, des journalistes, des agents de la préfecture et des membres du CESER Grand-Est se sont prêtés à l’exercice.

Si le Grand Débat National a reçu un tel succès dans le département, il faut saluer les initiatives prises par toutes les personnes qui ont organisé et animé toutes ces réunions.

Quant aux thématiques récurrentes retrouvées dans les cahiers citoyens et les comptes-rendus de réunions d’initiative locale, elles sont celles du pouvoir d’achat, de la fiscalité, de la citoyenneté, des hautes institutions, de l’Europe, du statut des élus, de la transition écologique, de l’aménagement du territoire et de la solidarité.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.