Search
mardi 27 oct 2020
  • :
  • :

Vittel : du beau monde pour inaugurer les France de cross-country «Vittel est le centre du monde…», pour le président de la région Grand Est, Jean Rottner.

image_pdfimage_print

Outre les milliers d’athlètes qui sont attendus pour ces championnats de France de cross-country, puis entre 20 et 25 000 spectateurs, ce vendredi 8 mars, ce sont les élus qui ont inauguré l’événement.

Pour commencer, le président de la région du Grand Est, Jean- Rottner, son vice-président en charge du sport, Jean-Paul Omeyer, le député Jean-Jacques Gaultier, les conseillers régionaux, Anne-Marie Adam, Yves Séjourné (maire de Mirecourt), Franck Perry (maire de Vittel), le sénateur Jackie Pierre, le vice-président du Département, Luc Gerecke (maire de Contrexéville), le président de la communauté de communes Terre d’Eau, Christian Prévot, des conseillers municipaux et communautaires… Du côté sportif, le président de la fédération française d’athlétisme, André Giraud, le directeur technique national, Patrice Gerges, les membres de la ligue régional, dont René Comoretto (vice-président) et Jean-Pierre Deloy (président du comité vosgien), et parmi les personnalités sportives, Annette Sergent, double championne du monde de cross-country (1987 et 1989) et multiple championne de France, puis le champion d’Europe du 110 m haies, Pascal Martinot-Lagarde.

Après une visite sommaire des installations, place à la conférence de presse, et c’est le président fédéral, André Giraud, qui prenait la parole en rappelant tout le bien d’être dans les Vosges et félicitait l’organisation. «Ces Championnats de France de cross seront une grande fête. Il y a aura 3 370 participants de 534 clubs, et la région la plus représentée est la ligue Auvergne-Rhône-Alpes avec 483 athlètes, puis la ligue Île-de-France avec 433 athlètes, et les Hauts-de-France avec 342 compétiteurs. La région du Grand Est est au 6e rang avec 281 athlètes.»

Le maire Franck Perry, rappelait le savoir-faire de la ville à accueillir, et à organiser des événements majeurs, tout comme Luc Gerecke, au nom du Département, de les accompagner sur le territoire vosgien. Quant à Jean-Pierre Deloy, il mettait en avant la belle région des Vosges, et les 620 bénévoles qui vont œuvrer pendant ce long week-end sportif. Mais il ne manquait pas non plus de passer en revue, les phases par lesquelles il est passé pour co-organiser ces France de cross, de la perplexité à la gratitude. Pour le DTN, Patrice Gergès, il a apprécié de voir autant de scolaires et saluait l’initiative. «On a besoin d’amener les jeunes au cross-country, qui est une discipline fondatrice pour des athlètes.» Puis il précisait que ces championnats nationaux étaient qualificatifs pour les championnats du monde qui se tiendront au Danemark dans trois semaines.

Pour le président Jean Rottner, «Vittel est le centre du monde… Un territoire de qualité qui dessine son avenir», rappelait-il avec humour. Mais c’est par un coup de coup qu’il débutait son allocution. «En cette journée internationale des droits des femmes, on ne montre pas le bon exemple…», en constatant qu’aucune dame ne siégeait à la table. L’honneur de clore la conférence de presse revenait Pascal Martinot-Lagarde, qui a très bien jouait son rôle d’ambassadeur auprès des athlètes en herbe, et qui se souvenait avoir fait du cross à l’école. «Mon corps n’avait pas l’ADN pour poursuivre dans cette voie, c’est pour cela que je me suis mis au sprint. Je garde de bons souvenirs de cette période, l’ambiance et surtout le petit chocolat chaud après les entraînements…»

Alain Buffe

A. B.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.