Search
samedi 23 mar 2019
  • :
  • :

Vittel : la vice-présidente régionale, Valérie Debord sous le charme de l’établissement thermal

image_pdfimage_print

Nul doute que la vice-présidente de la région Grand Est, déléguée à l’emploi, Valérie Debord sera une excellente ambassadrice pour les Thermes de Vittel, car cette dernière n’a eu de cesse d’être admirative par sa visite de l’établissement, pourtant encore en travaux. «Je connais Vittel pour y être déjà venue, notamment au Club Med, mais je ne connaissais pas les Thermes. C’est vraiment un bel ensemble. Au même titre que Daum, Baccarat, et dans un autre registre Saint-Gobain Pont-à-Mousson, Vittel est une marque monde, et cet établissement mérite une montée en gamme avec ses améliorations», précisait Valérie Debord. Invitée par le maire Franck Perry, également conseiller régional, c’est en compagnie du député Jean-Jacques Gaultier, du conseiller municipal Alexandre Chopinez, et du directeur de l’établissement thermal, Christian Brunet que s’est déroulée la visite guidée. Ce dernier a pu expliquer à la vice-présidente, toutes les améliorations qui étaient en préparation, telle que la douche de neige qui a suscité beaucoup d’intérêt auprès de l’élue régionale, tout comme la gravity et les autres. D’ailleurs Valérie Debord a promis de revenir tester…

Mais ce déplacement n’avait rien de «touristique», car si la région Grand Est a investi dans cette rénovation, au travers de sa vice-présidente déléguée à l’emploi, elle est aussi sensible aux besoins de personnels dans les métiers du thermalisme, et en particulier, la nécessité de trouver des kinésithérapeutes et des hydrothérapeutes. «Il y a huit établissements thermaux dans le Grand Est, dont quatre rien que dans les Vosges», informait Jean-Jacques Gaultier. De quoi lancer des formations pour trouver des hydrothérapeutes qui pourraient se faire à Vittel, évoquait Valérie Debord. Quant aux Kinés, pour l’heure c’est l’impasse, mais une solution pourrait se profiler à l’horizon comme l’explique Christian Brunet. «Cela serait de pouvoir former des physiothérapeutes…» Toutefois dans l’attente, les Thermes recrutent des kinésithérapeutes et des hydrothérapeutes pour la nouvelle saison, dont les cures vont ouvrir le 25 mars, puis le spa le 30.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.