Search
samedi 20 avr 2019
  • :
  • :

Retour gagnant de la reine «Margot», et enfin le sacre d’Antoine Duval Belle réussite pour le 21e aquathlon de Vittel

image_pdfimage_print

Après vingt-ans d’aquathlon, le spectacle est toujours au rendez-vous, tout comme le public toujours aussi présent, si ce n’est plus nombreux. Pour cette vingt-et-unième édition thermale, les pronostics allaient bon train quant à la victoire de la licenciée messine, Margot Garabedian, de retour à Vittel pour une quatrième couronne, puis du nordiste Raoul Shaw, tenant du titre et qui allait également tenter la passe de quatre. Sachant que tous deux détiennent le record de l’épreuve, 6’22’’9 en 2015 pour Margot, et 5’41’’6 en 2016, pour Raoul.

Pour la finale féminine, les favorites étaient au rendez-vous avec la présente de la Vésulienne Candice Denizot, de la Dijonnaise Léna Vallier-François, de la Messine Suzanne Henry et deux invités surprises qui allaient donne du fil à retordre à Margot Garabedian, la Belge Joliem Vermeylen et la juniore luxembourgeoise Éva Daniels. A la sortie du bassin après 250 mètres de nage, Margot et Joliem étaient au coude à coude pour amorcer la piste et les 1 000 mètres de course à pied (4 tours + le sprint final). Rapidement la Messine prenait le commandement, mais la Belge restait dans sa foulée en attendant l’occasion de passer devant. Ce qu’elle fit dans le dernier tour, mais dans une courbe, Vermeylen a bien failli trébucher, laissant Garabedian reprendre la tête pour ne plus la lâcher jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée. Et de quatre sacres pour Margot Garabedian (2014, 2015, 2017 et 2019), et une première victoire de l’année (en 6’36’’20). Joliem Vermeylen assurait sa seconde place (en 6’40’’9), devant la Luxembourgeoise Éva Daniels (en 6’46’’3) et la Vésulienne Candice Denizot (en 6’50’’7).

On s’attendait à un scénario identique chez les hommes, avec le champion en titre Raoul Shaw (Liévin) en quête d’une quatrième victoire consécutive, et son dauphin légitime et ex camarade de club, Antoine Duval (Poissy), second par deux fois (2017 et 2018). Mais la surprise est venue des deux Franciliens de Sainte-Geneviève-des-Bois, Arnaud Des Boscs, présent sur l’épreuve depuis 2016, puis son camarade Titouan Bernot, qui a concouru sous les couleurs de Metz en 2017 et 2018. Les deux compères sont sortis les premiers du bassin avec trois secondes d’avance sur Duval et Shaw. Toutefois sur la piste, Bernot a rapidement décroché, cédant le passage à Duval et Shaw. Quant Arnaud Des Boscs, s’il contrôlait la course, il constatait que son avance fondait à chaque tour et qu’Antoine Duval se rapprochait de plus en plus, jusque dans l’ultime tour où le Pisciacais, prenait le commandement pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur, en 5’48’’6. «Enfin ! En 2017, je découvrais l’aquathlon de Vittel et il a fallu la photo finish pour nous départager Raoul et moi et je me suis incliné d’un rien. L’année dernière, je termine encore second, mais il n’y avait rien à redire car Raoul était bien plus fort. Cette fois, j’étais bien meilleur…», précisait le lauréat, Antoine Duval. Sur la seconde marche du podium, le Génovéfain Arnaud Des Boscs (en 5’51’’8) qui a su maintenir le cap et éviter le retour de Raoul Shaw, visiblement moins à son avantage que les éditions précédentes, mais qui a complété le podium (en 5’56’’6).

Encore une belle édition chez les seniors, mais également chez les jeunes qui sont de plus en plus nombreux à participer, et sans complexe. Pour preuve, quelques nageurs du CSV Vittel, ont profité de l’aquathlon, en individuel et en relais, pour se faire une belle séance d’entraînement dans l’eau, et ont goûté à enchaînement de la course à pied, dont certain avec succès.

Alain Buffe

Les résultats

Finale femmes

Demi-finale femmes

Finale hommes

Demi-finale hommes

Avenir (jeunes)

Finale relais

Relais (cumul des 3 courses)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.