Search
mercredi 20 fév 2019
  • :
  • :

Vosges : bilan de la rencontre Sports nature Communiqué

image_pdfimage_print

Le Conseil départemental a réuni ses principaux partenaires sportifs le 12 janvier dernier dans les locaux de la «Tête à Toto», à Epinal pour travailler et échanger autour de la vaste thématique des sports de nature. Accueillis par Luc Gerecke, vice-président du Conseil départemental, délégué à la culture, aux sports et à la communication, une quarantaine de participants a répondu présent. Parmi eux, des athlètes de haut niveau, des organisateurs de manifestations sportives, des partenaires institutionnels, des présidents de comités départementaux.

Une démarche de concertation

Cette matinée de travail s’est ouverte sur une présentation de la Maison de la montagne du massif des Vosges, par les services du Département, et une présentation des missions de l’ONF, par son délégué départemental. Elle s’est poursuivie par une réflexion organisée autour de deux ateliers. Le premier portait sur la mise en place d’une méthodologie permettant aux différents acteurs des sports nature de travailler ensemble sur des problématiques communes, et le second portait sur l’élaboration d’une charte des bonnes pratiques en forêt.

Pourquoi cette rencontre sports de nature ?

Le schéma départemental du sport, lancé en 2018, a confirmé l’intérêt du Département pour les sports de nature, et en a fait un axe de développement. Ainsi, le Département s’est engagé à avoir une vigilance accrue pour un développement maitrisé des sports de nature. Dans ce cadre, il s’est fixé trois objectifs clairement inscrits dans son schéma :

– Favoriser l’organisation d’une offre sportive de nature en s’appuyant sur le mouvement sportif.

– Favoriser l’ouverture maîtrisée au public des espaces, sites et itinéraires.

– Organiser la concertation entre l’ensemble des acteurs des sports de nature.

C’est dans ce troisième objectif que s’inscrivait la Rencontre Sport Nature de ce samedi 12 janvier.

Une volonté commune de travailler ensemble

Les échanges ont été nombreux, constructifs, riches, et un consensus s’est clairement dégagé autour de la nécessité de travailler ensemble. Le travail ne fait que commencer et cette première rencontre en appellera d’autres pour commencer à construire une filière sport nature, dans laquelle le Département a clairement un rôle de fédérateur et d’assembleur à jouer.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.