Search
jeudi 24 jan 2019
  • :
  • :

Trois députés vosgiens dont Jean-Jacques Gaultier, remettent en cause la limitation de vitesse à 80 km/h Communiqué

image_pdfimage_print

images

Les chiffres de la sécurité routière pour 2018 concernant le département des Vosges viennent d’être publiés, et trois députés vosgiens, Jean-Jacques Gaultier, Stéphane Viry et Gérard Cherpion, ont cosigné ce communiqué.

«A leur lecture, le constat est triste : le nombre de décès a malheureusement augmenté de 75 % (28 décès en 2018 contre 16 en 2017) et ce, malgré la mesure de limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes départementales, instaurée de six mois par le gouvernement, sans concertation, sans débat, sans vote et décriée par la population et par les élus nationaux et locaux.

Le gouvernement n’a même pas daigné débattre sur notre proposition de loi de juin 2018 ayant pour objectif, d’annuler la décision de limitation à 80 km/h d’une part, et d’autre part, de confier aux présidents de conseils départementaux et préfets, le soin de réglementer la vitesse en fonction de la dangerosité des routes relevant de leur compétence respective, en lieu et place d’une décision ministérielle généralisée et uniforme.

Nous souhaitons une politique de sécurité routière juste et efficace car l’attachement principal des députées dans ce domaine est évidement lié à la préservation des vies de nos concitoyens.

Quant à l’efficacité de la limitation à 80 km/h, à vous de juger…»

A. B.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.