Search
mercredi 21 août 2019
  • :
  • :

Les traditionnels vœux au centre hospitalier de l’Ouest Vosgien

image_pdfimage_print

C’est en présence du président du conseil de surveillance et maire de la ville Simon Leclerc, du député Jean-Jacques Gaultier, du sous-préfet Benoit Rochas, de la présidente de la commission médicale, le docteur Christelle Douart-Leger, des médecins et membres du personnel, des élus locaux, que le directeur Christophe Gasser, a présenté ses vœux au centre hospitalier de l’Ouest Vosgien.

Lors de son discours, le responsable évoquait les points forts de l’année 2018, dont trois en particulier : la France championne du monde de football, le réchauffement climatique avec une prise de conscience collective, et en cette fin d’année, le mouvement des gilets jaunes. «Il n’y a pas eu de difficultés majeurs pour le CHOV lors de l’occupation du rond-point, et je remercie messieurs le sous-préfet, le maire et les forces de l’ordre.»

Au delà des revendications, le directeur c’est dit choqué par les images de violence, présente et de plus en plus fréquente à l’égard du personnel, violence verbale mais également physique. L’activité est en baisse dans l’établissement, ce qui n’arrange pas la situation financière du coté du CHOV. Le recours au personnel intérimaire coûte très cher et il est très difficile de recruter. Doit-on rester négatif ? De nouveaux projets et des actions se mettent en place, la télémédecine avec des établissements médico-sociaux, la collaboration avec des Ehpad au niveau de la biologie médicale, mise en service des nouvelles consultations externes, le nouvel IRM. Une année pleine d’incertitude et un défi à relever.

Jean-Jacques Gaultier a quant à lui profité de la présence dans la salle, d’un représentant de l’agence régionale de la santé (ARS), Alain Couval, pour l’interpeler vivement. «Les nuages s’amoncellent au dessus des deux établissements de Neufchâteau et de Vittel, le cabinet parisien de conseil en organisation et stratégie ne nous écoute pas ! Nous avons besoin que l’ARS nous assure de la poursuite des travaux des deux centres hospitaliers. Que doit-on dire aux entreprises locales? Est-il pensable de laisser les travaux en stand bye et de voir nos hôpitaux en friche ? Il est urgent d’avoir des réponses ! » A noter que l’établissement affiche un déficit de cinq millions d’euros.

Après toutes ces incertitudes, l’heure était aux récompenses pour les médaillés et les départs en retraite.

Médaille de Vermeil (30ans)

Françoise Bellamy, Jocelyne Malcotti, Odile Fournier, Emmanuelle Lafrogne, Evelyne Loisant, Herminia Chaput, Isabelle Legrand, Gilles David, Régis Colliot.

Médaille Or (35 ans)

Chantal Bresson.

Départs en retraite

Ghislaine Quinot, Martine Weber, Véronique Drouot, Joëlle Nassler, Christine Simonet, Patricia Fremiot, Agnès Dubois, Jeannine Berard, Chantal Leblond, Chantal Toussaint, Ragot Michel.

D. S.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.