Search
vendredi 19 juil 2019
  • :
  • :

Contrexéville : Fermeture provisoire et partielle du parc thermal Communiqué

image_pdfimage_print

IMGP3835

Avec l’arrivée de l’hiver, les conditions météorologiques ont tendance à se dégrader et de nombreux épisodes de tempête se succèdent régulièrement, et se caractérisent par du grand vent, des fortes précipitations pluvieuses ou neigeuses, fragilisant notamment le patrimoine arboré. Aussi, la commune contrexévilloise a pris la décision de fermer provisoirement le parc thermal (espace situé entre le casino et la chapelle orthodoxe), et de l’interdire à toute circulation afin de préserver la sécurité de tous. En effet, le risque de chute de branches est élevé en raison de la présence de nombreux arbres soit arrivés à maturité, soit présentant des signes évidents de maladie.

La municipalité a mandaté un bureau d’études spécialisé, «Feuillages», pour réaliser une expertise phytosanitaire de l’ensemble du parc prenant en compte les caractéristiques dendrométriques de l’arbre (genre, espèce, hauteur totale, circonférence du tronc…), son état physiologique (âge, vitalité), et la sensibilité du site (fréquentation et risque de présence humaine). Ce bureau d’étude est représenté par Anne Colnot, consultante indépendante et ingénieur forestier spécialisée en arboriculture urbaine et paysagère. Sa déontologie repose sur le respect du végétal et a pour objectif le maintien des arbres en place dans des mesures de sécurité, d’écologie et d’économie optimisées. Elle procédera à l’inventaire et au diagnostic de tous les arbres du site (tenue mécanique et dangerosité avec observation de toutes les parties visibles (collet, tronc, branches, ramifications), rendra ensuite un rapport complet présentant le relevé de tous les arbres, la synthèse des observations faites, l’analyse des risques et les travaux à prévoir. La commune a fait le choix d’être accompagnée et de bénéficier des conseils éclairés de ce même bureau d’études pour établir un plan de gestion et de renouvellement du patrimoine arboré sur cinq ans.

Cette démarche «action 3», présentée dans l’Agenda 21 local, qui vise à renforcer la protection et la connaissance du patrimoine naturel et de la biodiversité, entre dans un plan de gestion global des arbres du territoire communal et fait écho à un diagnostic déjà établi en décembre 2016. Suite à ce dernier, une première série de coupes sanitaires sera réalisée, deuxième quinzaine de janvier, par les agents municipaux, rue du Lieutenant Salbaing et rue de Lignéville.

En effet, le rapport d’expertise présenté à l’ensemble des élus du conseil municipal en 2018, a mis en avant le risque très important de chutes, dû à un dépérissement des arbres, sur les cheminements piétons, de rupture avéré et de gêne au niveau des câbles électriques. D’autres espaces étant concernés, il convient de prévoir un calendrier d’abattage et de réaménagement paysager des espaces avec création de massifs et plantation de nouveaux arbres.

A. B.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.