Search
lundi 15 juil 2019
  • :
  • :

Arrêts de travail : la CPAM des Vosges renforce ses contrôles

image_pdfimage_print

P1370391

Attention aux abus d’arrêts de travail: la caisse primaire d’assurance maladie veille dans les Vosges.

La caisse primaire d’assurance maladie des Vosges renforce ses contrôles. « Les arrêts de travail entraînent chaque année des dépenses importantes pour la CPAM » explique Pascal Enrietto, le directeur de la CPAM des Vosges. Ils sont en augmentation constante. Une dépense importante pour la caisse primaire d’assurance maladie des Vosges. En 10 ans, ce poste est passé de 7,5 milliards d’euros (2007) à presque 10 milliards d’euros l’année dernière. Le dispositif de contrôle sera donc renforcé, à la fois vis-à-vis des médecins qui prescrivent beaucoup d’arrêt de travail, mais aussi vis-à-vis des patients, avec davantage de contrôles à domicile.

31,25% des vosgiens contrôlés n’étaient pas chez eux

Depuis le 1er janvier 2017, 31,25% des vosgiens contrôlés n’étaient pas chez eux au moment du passage de l’agent de la CPAM. Leurs indemnités journalières ont donc été suspendues si leur arrêt n’a pas été justifié après convocation chez un médecin.

Si les patients seront plus contrôlés, les médecins qui prescrivent beaucoup d’arrêts maladie, seront aussi rappelés à l’ordre. Ils sont alors convoqués à la CPAM pour échanger et voir avec eux comment réduire ce nombre de prescriptions. « Nous échangeons avec eux pour voir comment ils peuvent réduire leur nombre de prescriptions, en se basant sur une moyenne d’arrêt par pathologie.» explique le Docteur Verginio Del Fabro, médecin chef de service au service médical d’Epinal. « Cela peut aller jusqu’à une mise sous objectif, puis une mise sous accord préalable si le nombre de prescription n’est pas réduit » poursuit le chef de service au service médical d’Epinal.

Dans les Vosges, le nombre de jour d’arrêts de travail indemnisés était de 1 495 267 en 2016 et de 1 153 377 en septembre 2017.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.