Search
mercredi 2 déc 2020
  • :
  • :

Plus de cinq millions d’euros de travaux sur la ligne de FRET Neufchâteau-Gironcourt La visite du chantier en images.

image_pdfimage_print

bty

La ligne capillaire FRET reliant Neufchâteau à Gironcourt-sur-Vraine, ligne utilisée par les trains de marchandises de l’entreprise OI Manufacturing, subit actuellement des travaux de remise à niveau. « Le FRET est un enjeu majeur pour SNCF Réseau dans le grand Est. Elles ont un rôle stratégique dans l’activité économique des territoires. » Explique Christian Chartain, le directeur territorial SNCF Réseau Grand Est.

Les travaux se sont étalés sur deux phases : une première du 19 septembre au 18 novembre 2016 et une seconde, du 4 septembre jusqu’au 17 novembre 2017. Cette tranche de travaux va permettre la rénovation et le remplacement de 1 200 traverses de voie principale, de traverses et platelages de 11 passages à niveau et du ballastage sur plus de 11kms, principalement dans les courbes. Une visite de chantier a eu lieu ce mardi matin, au niveau de Certilleux, afin que les principaux investisseurs et élus locaux prennent acte de l’avancement des travaux.

Cette ligne de 29 kms est fréquentée par un à deux trains par jour. Au total, le montant des travaux s’élève à 5 140 000€, financé à hauteur d’un million d’euros par SNCF Réseau, un million d’euro par l’Etat et 1,5 millions d’euros par OI Manufacturing. « Il était impensable de ne pas avoir de train reliant l’Alsace à l’usine de Gironcourt. Il paraissait donc logique que nous adhérions complètement à ce projet de rénovation, afin de ne pas mettre 1 200 camions sur les routes vosgiennes par an. » Ajoute Nicolas Robin, directeur des affaires publiques d’OI Europe. Actuellement, 300 trains réalisent cette liaison par an. « Nous avons trouvé un accord pour la maintenance de la ligne pour une période de 10 ans. Elle se fera de manière ponctuelle et annuelle. » Poursuit-il.

La communauté de communes de l’ouest vosgien a également participée à ce financement (140 000€), ainsi que le département (325 000€), la région Grand Est (325 000€), les communes de Gironcourt (100 000€) et Châtenois (50 000€) et l’Etat, à travers le Fonds national d’aménagement du territoire (700 000€).

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.