Search
mardi 11 mai 2021
  • :
  • :

Les métiers d’art du Grand Est s’exposent à Paris Au salon international du patrimoine culturel

image_pdfimage_print
Victor Mangeol, facteur d'orgues et restaurateur d'harmoniums.

Victor Mangeol, facteur d’orgues et restaurateur d’harmoniums.

De la verrerie à la ferronnerie, de l’ébénisterie à la joaillerie, l’éventail des savoir-faire des métiers d’art est très étendu dans la région Grand Est. C’est grâce à ces spécialités que la région sera représentée au salon international du Patrimoine Culturel cet automne.

Ce salon de dimension internationale est un évènement de référence, unique en Europe, qui réunit un public connaisseur et passionné. Plus de 25 000 visiteurs s’y rendent chaque année. C’est donc une vitrine exceptionnelle pour les artisans d’art de la région, qui s’exposeront cette année sur plus de 100m². « La chambre régionale est présente

Gisèle Perrin.

Gisèle Perrin.

aux côtés des artisans afin de les accompagner dans la réalisation de différents objectifs. Notre présence à ce salon permet également de montrer le potentiel du territoire, que nos artisans peuvent répondre à des demandes internationales. » Explique Gisèle Perrin, membre élue de la chambre de métiers et de l’artisanat du grand est.

Quatorze entreprises artisanales seront présentes sur l’espace de la Chambre Régionale de métiers et de l’artisanat du Grand Est du 2 au 5 novembre, au Carrousel du Louvre à Paris. Trois Meilleurs Ouvriers de France, cinq labels Entreprise du Patrimoine Vivant et de nombreuses autres distinctions offriront une réelle vitrine au territoire de l’Est.

La présentation du pavillon des ateliers d’art du grand Est a récemment eu lieu à l’entreprise de Victor Mangeol, facteur d’orgue et restaurateur d’harmoniums. Cet artisan, installé depuis près de 18 mois dans la plaine des vosges, sera de la partie. « C’est une chance incroyable d’y participer. C’est une forme de récompense pour toutes ses années de travail. » Victor Mangeol est l’un des rares restaurateurs d’harmoniums de France ; seulement trois sont répertoriés à travers l’Hexagone. Le facteur d’orgue sera le seul vosgien présent parmi les artisans du Grand Est.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.