Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

La gendarmerie des Vosges est désormais équipée d’appareils de mesure de l’opacité des vitres

image_pdfimage_print

Matériel_Vitres_Teintées_01

Depuis le 1er janvier 2017, les vitres du pare-brise et les vitres latérales avant, côté conducteur et côté passager, des automobiles doivent avoir une transparence permettant, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur du véhicule, de voir au travers sans provoquer de déformation des objets vus par transparence, ou de modification de leurs couleurs.

La transparence de ces vitres est considérée comme suffisante si le facteur de transmission régulière de la lumière est d’au moins 70 %.
Le groupement de gendarmerie des Vosges est désormais équipé d’appareils permettant de mesurer le degré d’opacité des vitres. Présenté le 18 août dernier en même temps que les nouveaux véhicules PEUGEOT Expert Tepee, cet équipement est à présent utilisé lors des contrôles routiers.
Il permet, par une simple apposition sur le verre, de mesurer instantanément le pourcentage de transmission de la lumière. (Voir les photos jointes)
Le non respect de la loi est sanctionné par une contravention de 4ème classe et une amende de 135 euros (minorée 90 euros) assortie d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Il est bon de rappeler que le surteintage excessif des vitres avant représente un réel danger en matière de sécurité routière, notamment la nuit.




Une réaction sur “La gendarmerie des Vosges est désormais équipée d’appareils de mesure de l’opacité des vitres

  1. david c

    Premier point: appareil non homologué pour le sol Français.

    Second point: le nouveau mexique autorise une teinte de 20% de tlv à l’avant, le Texas 25% et vous pouvez être armé dans votre véhicule…

    Quel est cette idiotie de vouloir voir les gens (de jour forceéne,t la nuit ça devient plus compliqué… Et même, les vitres arrières peuvent être teintées sans limitations (accords de libre échanges Européens, le Portugal et le Danemark se sont fait rappeler à l’ordre…) donc impossible de voir si un individu armé attend l’agent derrière.

    Troisième point: le confort de conduite – plus le conducteur est confortablement installé, plus sa vigilence est accrue – je pense qu’une teinte de 30% (comme c’est autorisé sur les véhicules blindés, pour les vitres avant et le pare-brise) devrait être entendue…

    Les personnes mettent tous leur ceinture et ce qui est du téléphone, c’est surtout les professionnels, ayant peur pour leur job donc décrochent au volant… une loi permettant aux pro de ne pas décrocher dès qu’on les appel devrait être mise en vigueur, ce serait plus ain pour tout le monde, moins stressant et du coup décrois le risque d’utilisation du téléphone au volant…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.