Search
samedi 23 jan 2021
  • :
  • :

Les présidents des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin veulent sortir l’Alsace de la région Grand Est

image_pdfimage_print
Eric Straumann et Frédéric Bierry, Présidents des Conseils Départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

Eric Straumann et Frédéric Bierry, Présidents des Conseils Départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

Dans un communiqué publié vendredi 30 juin 2017, Frédéric Bierry, président (LR) du conseil départemental du Bas-Rhin, et Eric Straumann, son homologue (LR) du Haut-Rhin estiment que « L’heure du retour à l’Alsace doit sonner ». Un communiqué à lire ci dessous.

« L’ensemble des 15 Députés alsaciens élus le 18 juin dernier, issus des « Républicains » ou de « La République en Marche » ont entendu la volonté de nos concitoyens que l’Alsace retrouve une pleine existence politique et institutionnelle.

L’enjeu est de rendre à l’Alsace la maîtrise de son destin, de son développement et de sa réussite. C’est pourquoi, Frédéric BIERRY et Eric STRAUMANN considèrent que ce projet pour l’Alsace devra impérativement permettre de transférer à une nouvelle collectivité alsacienne l’ensemble des compétences régionales. C’est un enjeu démocratique et un enjeu d’efficacité de l’action publique devant lequel aucun responsable politique ne peut se dérober.
 
La seule fusion des Départements n’est pas une proposition acceptable, la sortie du Grand Est est un préalable indispensable.
 
Alors que l’Assemblée nationale a été installée et a repris ses travaux, l’heure du retour à l’Alsace doit sonner. Sans hésiter et sans tarder. C’est pourquoi, les Présidents des deux départements alsaciens vont proposer dès ce mois de juillet une rencontre à l’ensemble des parlementaires alsaciens pour construire un projet commun à porter à l’échelle nationale ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.