Search
jeudi 11 août 2022
  • :
  • :

Mirecourt – Création d’une nouvelle association qui défend les citoyens

image_pdfimage_print
Corinne Somny, présidente et Jean-Jacques Dubuc.

Corinne Somny, présidente et Jean-Jacques Dubuc.

Une nouvelle association vient de récemment voir le jour dans la cité des luthiers. « Agir pour la défense des citoyens » est une association régie par la loi 1901, qui a pour but de défendre les administrés, de les informer, de dénoncer, de s’opposer et soutenir les citoyens.

A l’origine de ce projet, deux membres fondateurs, Corinne Somny, ancienne élue de l’opposition et Jean-Jacques Dubuc. « Suite à notre démission avec Pascale Dubuc, l’épouse de Jean-Jacques, du conseil municipal, nous voulions avoir l’occasion de s’exprimer en dehors du conseil et sans être bridés. Nous souhaitons expliquer aux citoyens, ce qui est, pour nous, pas lisible dans la gestion de la ville. Nous sommes désinformés ou mal informés. » Explique Corinne Somny, présidente de l’association.

Les membres veulent mettre en place une transparence sur les informations de la ville, qui, pour eux et au nom des citoyens, paraissent opaques. « Nous ne voulons pas être constamment dans la contestation » affirme Jean-Jacques Dubuc. L’association souhaite également lutter contre la fermeture de l’école Joseph Bey ou encore de la ligne 14. Mais l’association dénonce également l’extinction totale de l’éclairage public la nuit et l’annulation du carnaval des enfants ou encore la rénovation de la piscine municipale, devenue intercommunale depuis le 1er janvier.

Pour faire partie de l’association, il faut être agréé par les membres du bureau, qui statuent, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d’admission présentées. L’association dispose d’une page sur les réseaux sociaux, Mirecourt Agir.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.