Search
mardi 22 juin 2021
  • :
  • :

Un ancien veilleur de nuit réclame 53 000 euros au Conseil départemental des Vosges L'ancien salarié du Foyer de l'enfance de Golbey envisage de démarrer une grève de la faim

image_pdfimage_print

P1260393

Aurélien Frechin est un ancien veilleur de nuit à la Maison de l’enfance et de la famille de Golbey, structure dépendant du Conseil départemental des Vosges. Il travaillait essentiellement de nuit et a constaté que certaines heures ne lui avaient pas été payées. Aujourd’hui il réclame 53 000 euros au Conseil départemental des Vosges pour des heures travaillées mais non payées.

Après avoir obtenu gain de cause auprès de tribunal administratif il y a un an, Aurélien Frechin se bat aujourd’hui pour récupérer la somme de ces heures de travail non payées. « Le Conseil départemental refuse toujours de me verser la somme qui m’est due » commente-t-il.

Le 29 mars 2016, le Conseil départemental est condamné à payer à l’ex veilleur de nuit tous les arriérés de salaires. « Il y a un gros décalage entre la somme que je demande (53 000 euros) et la somme que le département des Vosges propose de payer. Ils me doivent 5332 heures. » poursuit l’ancien veilleur de nuit.

Le jeune homme assisté de Karim Toumi, secrétaire CGT de la Maison de l’enfance de Golbey prépare une pétition qui sera adressée au président du Conseil départemental des Vosges, François Vannson.

Les autres veilleurs sont confrontés à la même situation. En attendant, Aurélien Frechin et son avocate Me Stéphanie Picoche attendent toujours que la décision du tribunal soit appliquée.

Si rien ne s’arrange d’ici là, Aurélien Fréchin envisage de démarrer une grève de la faim à partir du 20 mars.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.