Search
jeudi 24 juin 2021
  • :
  • :

Fillette fauchée au Thillot : 15 mois de prison avec sursis requis contre le chauffeur Le jugement sera rendu le 9 février 2017

image_pdfimage_print
La marche blanche du 29 novembre en hommage à la victime

La marche blanche du 29 novembre en hommage à la victime

Le procès du chauffeur routier qui a mortellement renversé une jeune collégienne de 11 ans le 17 novembre dernier au Thillot a eu lieu cet après-midi au tribunal d’Epinal. L’avocat général a requis 15 mois d’emprisonnement avec sursis et l’annulation du permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant trois mois.

P1250030Les faits ont eu lieu le 17 novembre dernier. Damla, une jeune fille de 11 ans a été tuée, fauchée par un camion alors qu’elle traversait sur le passage piéton pour se rendre au collège Jules Ferry. Le disque du poids-lourd a été exploité et a permis de voir que le chauffeur roulait à 6km/h au niveau du passage piéton. La jeune fille est décédée immédiatement de ses blessures. Sa copine, âgée de 15 ans était présente dans la salle d’audience ainsi que la famille et les proches de la victime. Elle a aussi été victime de l’accident, mais s’en sort avec des douleurs aux cervicales.

Au cours du procès, le chauffeur a été entendu. Il assure qu’il faisait nuit au moment des faits, qu’il pleuvait et qu’il n’a rien vu de l’accident à cause des angles morts du camion. « Je n’ai pas vu les deux jeunes filles. Toutes les deux étaient dans l’angle mort du camion ». L’avocat du chauffeur routier, Me Jurek a demandé la relaxe de son client. Pour lui « l’accident était inévitable ».

Selon l’avocat général il s’agit « d’une faute ». Il a requis 15 mois d’emprisonnement avec sursis et une annulation du permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant trois mois.

Le jugement est mis en délibéré et sera rendu le 9 février 2017.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.