Search
lundi 8 août 2022
  • :
  • :

La ligne 14 toujours menacée, la grogne ne faiblit pas !

image_pdfimage_print

dav

Le rail est plus que jamais menacé dans la plaine des Vosges, avec l’annonce de l’arrêt des trains sur la ligne 14, entre Pont-Saint-Vincent et Merrey et ce, dès le 19 décembre. Elus de divers partis politiques, défenseurs de la ligne et usagers se sont réunis ce jeudi soir à l’Espace Flambeau de Mirecourt pour un débat public, mis en place par le parti communiste.

Cette ligne utilisée par les lycéens, étudiants, travailleurs et voyageurs occasionnels est essentielle pour un maintien touristique et une attractivité économique dans l’ouest des Vosgien.

Comme nous l’évoquions récemment, la ville de Vittel est prête à mettre 500 000€ sur la table pour la sauvegarde de cette ligne ferroviaire (lire l’article ici). « Nous sommes prêts à investir cet argent, mais il faut aussi que l’Etat prenne ses responsabilités avec la clause de revoyure du Plan Etat-Région. » Ajoute le premier magistrat de Vittel, Jean-Jacques Gaultier. Le problème principal de cette ligne, est le mauvais état de quelques 3 000 traverses, installées entre Xeuilley et Mirecourt. « Je ne comprends pas pourquoi les trains peuvent circuler en sécurité jusqu’au 18 décembre et dès le lendemain, ils ne peuvent plus » s’indigne Jean-Jacques Gaultier.

Depuis quatre ans, les usagers de la ligne sont confrontés à différents problèmes : suppression des trains, bus, mauvais cadencements. « C’est de longue date que la dégradation de la ligne a lieu. L’objectif étant de dégouter les usagers du train et de faire un transfert sur route » annonce Christian Franqueville. Actuellement, des comptages ont lieu dans les différents trains de la ligne 14.

Tous ensemble, les défenseurs de cette ligne se disent prêts à manifester à la gare de Pont-à-Mousson, lieu clé du trafic régional. Ces mobilisations seront l’un des points abordés lors de l’assemblée générale de l’ADLF, ce samedi à Vézelise.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.