Search
mercredi 27 jan 2021
  • :
  • :

Juvaincourt – François Vannson visite Tech RTS, spécialiste en thermolaquage

image_pdfimage_print

visite-juvaincourt-techrts (2)

Dans le cadre de la dernière réunion cantonale du premier bilan du plan Vosges Ambitions 2021, François Vannson, président du Conseil départemental des Vosges, a visité l’entreprise Tech RTS, implantée à Juvaincourt.

Installée dans la zone de l’Aéropole Sud depuis 1991, l’entreprise est spécialisée dans la préparation de surface et application peinture industrielle (thermolaquage) sur métaux tels que acier noir, acier galvanisé, aluminium ou fonte. « Nous nous sommes diversifiés, on se diversifie encore et nous devons nous adapter aux changements. On continue à se battre et on regarde uniquement devant nous. » Explique Régis David, directeur d’exploitation. En perpétuelle innovation depuis leur création, la gamme de prestations proposée par la société vosgienne, permet de couvrir les principaux besoins en termes de décoration et d’anticorrosion.

Implantées sur un site de 30 000m², dont 10 000 couverts, l’entreprise compte cinq chaînes de traitements de surface. « C’est lorsqu’on visite des entreprises comme Tech RTS que l’on constate qu’il y a de très belles entreprises dans les Vosges et qui, comme vous, travaillent au delà de nos frontières et surtout, qui ont un réel savoir-faire. » Note François Vannson. Actuellement, 42 personnes travaillent dans cette société.

A.J.




Une réaction sur “Juvaincourt – François Vannson visite Tech RTS, spécialiste en thermolaquage

  1. jule haz

    Pompey. Six mois de négociations discrètes auront été nécessaires pour que Jean-Pierre Ferrante prenne le contrôle avec ses collaborateurs-associés, de Rapide Traitement de surface (RTS), fleuron régional du thermolaquage industriel haut de gamme. Installée depuis 1991 dans 8 000 m2 sur la zone industrielle de Juvaincourt dans la plaine vosgienne, l’entreprise a vu la peinture de son prestige s’écailler aussi vite que ses fonds propres et sa rentabilité, pour arriver devant le tribunal de commerce avec un passif frisant les 3 M€ et un redressement qui semblait désespéré.

    Gouvernance erratique, gestion déficiente, clients désabusés : hier matin, après décision du tribunal de commerce d’Épinal, RTS a tiré un trait sur son passé pour devenir Tech-RTS-SA, société indépendante dont les actifs et les 60 salariés (Plus de 100 encore en 2000) sont intégralement repris par le nouvel actionnaire majoritaire.

    Tech-RTS entre en fait dans une synergie qui est partie de Pompey, où Jean-Pierre Ferrante, Bruno François et Robert Salagnat contrôlent deux métiers : la tôlerie chaudronnerie fine et le laser d’un côté, le thermolaquage de grande qualité d’autre part, avec une stratégie de sous-traitance souple et payante.

    « Nous n’avons pas cherché à faire un coup. RTS était un fleuron en train de mourir, avec un savoir-faire et un bel outil de travail. Nous allons trouver des synergies et réinvestir 400.000 € pour redynamiser la production. Xavier Sevilla directeur général de RTS qui a fait un boulot de redressement remarquable reste aux commandes », explique Jean-Pierre Ferrante, ingénieur ESSTIN de 50 ans, qui a joué à fond la carte de la complémentarité.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.