Search
dimanche 25 oct 2020
  • :
  • :

Territoire à énergie positive pour la croissance verte : convention signée pour la communauté de communes Terre d’Eau !

image_pdfimage_print

TEPCV-Paris

La communauté de communes Terre d’Eau Vittel-Contrexéville s’est engagée dans une démarche d’excellence environnementale ! Pour rappel, lors du conseil communautaire du 25 février dernier, les élus avaient répondu favorablement à l’appel à projet « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV). Cette convention vient d’être signée ce mardi à Paris. Reçues par Ségolène Royal au Ministère de l’environnement, différentes intercommunalités vosgiennes ont signé cette convention, dont Terre d’Eau, représentée par son président, Jean-Jacques Gaultier.

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La démarche rassemble des territoires souhaitant aborder la question de l’énergie dans une approche globale de leur environnement. L’énergie est ici considérée comme le levier principal du développement économique et plus généralement local.

14523131_1093178577465953_2049639337458340368_nLes collectivités, territoires et acteurs ruraux qui visent l’objectif de devenir des territoires à énergie positive partagent l’idée que l’engagement dans une telle démarche est bénéfique en termes d’économie, de développement local, d’environnement et social. « Ce projet a un aspect à la fois économique, mais aussi environnemental. Je tiens à ce que le territoire de notre communauté de communes ait une image de territoire vert. » Explique Jean-Jacques Gaultier.

Le programme de la communauté de communes Terre d’Eau repose sur un engagement fort dans la préservation de l’environnement et plus particulièrement la protection de la qualité de l’eau, en partenariat avec Agrivair. Ce dernier cherche à concilier développement local d’une politique « zéro pesticides » et préservation de la qualité des eaux, action menée auprès des agriculteurs.

« Les travaux réalisés grâce à cette convention vont débuter dès la fin d’année, avec la modification de l’éclairage public et l’achat d’un compacteur de déchets. » Ajoute le président de Terre d’Eau. Concrètement, à travers cette engagement, la communauté de communes s’engagent à œuvrer de façon importante les consommations d’énergie du territoire et couvrir les besoins restants par des énergies renouvelables.

A.J.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.