Search
mercredi 28 oct 2020
  • :
  • :

Renforcement de l’aide à domicile des personnes âgées et handicapées Lancement de l’expérimentation SPASAD dans les Vosges

image_pdfimage_print

hands-981400_960_720

Les services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) couvrent à la fois les missions d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et celles d’un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), en apportant un accompagnement dans les actes de la vie quotidienne et des soins aux personnes fragiles à domicile (personne âgée de plus de 60 ans, personne de moins de 60 ans en situation de handicap ou atteinte de pathologie chronique).

Afin d’inciter au déploiement de ces structures et répondre ainsi aux souhaits des personnes âgées et des personnes en situation de handicap de se maintenir à domicile, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) de 2015 prévoit le lancement d’expérimentations de SPASAD dits « intégrés ». L’Agence Régionale de Santé (ARS) et les Conseils Départementaux du Grand Est ont retenu 18 projets pour participer à cette expérimentation d’une durée de 2 ans, dont 1 projet pour les Vosges.

L’expérimentation vosgienne est portée par l’association ADAVIE et l’Union Territoriale Mutualiste de Lorraine (UTML), pour un financement à hauteur de 161 807 euros pris en charge par l’ARS. Elle permettra de tester une organisation et un fonctionnement intégrés par une mutualisation des organisations et des outils au sein de ces structures et, au-delà, une intégration des prestations au bénéfice de la qualité de l’accompagnement global de la personne, de la promotion de la bientraitance et du développement de la prévention de la perte d’autonomie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.