Search
vendredi 23 oct 2020
  • :
  • :

Vittel – La forêt parc va accueillir des hébergements insolites Projet approuvé au conseil municipal

image_pdfimage_print
Cabane El Sueno à l'Arbre à Cabane en Haute Marne - Société Abane

Cabane El Sueno à l’Arbre à Cabane en Haute Marne – Société Abane

Un appel à projets avait été lancé par la ville en ce début d’année, pour la sélection d’un projet touristique sur le site de la forêt parc dont elle est propriétaire. Deux porteurs de projets se sont positionnés et ont été auditionnés par la commission tourisme le 13 juillet : un projet d’hébergements insolites avec cabanes dans les arbres et cabanes semi-enterrées et un projet d’aire pour camping-cars de luxe.

« Cet appel à projets avait pour enjeu de renforcer la qualité de la destination en consolidant l’offre touristique existante et permettre des retombées financières et économiques sur le territoire tout en respectant et protégeant l’environnement. » Explique Jean-Jacques Gaultier, premier magistrat. Dans cette logique, la ville a donc souhaité trouver un ou plusieurs investisseurs à même de proposer, financer, réaliser et exploiter une ou des activités touristiques.

Si la création d’une aire d’accueil pour les camping-cars génère une concurrence avec le camping existant, elle impacterait également le paysage sur le site et semble difficilement conciliable avec d’autres activités plus axées sur la nature (paint-ball, accrobranches, parc animalier, aire de jeux, sentiers pédestres, parcours de santé). Pour Denis Karm, élu de l’opposition, « maintenant, les camping-cars sont de luxe, avec 10 à 12 m de long, c’est difficile de se garer n’importe où. Je pense qu’il ne faut pas oublier cette catégorie de curistes et de touristes à Vittel. Ce serait dommage de perdre cet investisseur. »

Par contre, le projet de cabanes insolites, porté par Cédric Bolmont, respecte quant à lui le site et ses caractéristiques. Avec plus de 300 cabanes construites, ce dernier est l’un des pionniers de la construction de cabanes perchées en France. « Un budget prévisionnel de 90 000€ et 250 000€ d’investissements, nous ont été présentés par Cédric Bolmont » note Jean-Jacques Gaultier et ajoute  « ce projet pourrait être réalisé et finalisé pour l’été 2017.« 

L’investissement permettra de capitaliser sur le thème de la nature et du développement durable chers à la station thermale.

Remous pour les subventions aux associations

Outre ce projet de tourisme, un point sur les subventions accordées aux associations vittelloises a suscité le désaccord dans la salle du conseil. En effet, en dehors des subventions de fonctionnement accordées à trois associations (Vigie de l’Eau : 18 000€, Amicale des donneurs de sang : 2 080€, L’Handicap au bord de la route : 500€), des subventions exceptionnelles ont également été demandées.

Comme chaque année, le club cartophile a sollicité la rétrocession des droits de place encaissés lors du vide-greniers du 7 août, pour la somme de 5 274€. Les bons vivants du cinéma ont sollicité une subvention exceptionnelle dans le cadre du festival « Cure de théâtre ». Cette aide s’élève à 15 000€, pour un budget total de 35 380€.

Le club sportif « La boule vittelloise » a quant à lui sollicité la ville pour deux subventions exceptionnelles : une pour l’organisation du concours de pétanque du 15 août (1 000€ pour un budget total de 4 773€) et une pour le financement des frais supplémentaires engendrés lors de la participation du club au Championnat de France, d’un montant de 500€.

Enfin, le Vittel Horse Compétition sollicite une subvention exceptionnelle de 20 000€ destinée à participer au financement du CSI deux étoiles, qui s’est déroulé du 3 au 5 juin dernier. Le budget global s’élevant à 217 400€. Cette dernière demande n’a pas fait l’unanimité autour de la table. En effet, Daniel Bazelaire, élu de l’opposition précise que l’association « vient d’annuler un CSI, seulement quelques jours avant le début des épreuves, c’est dommageable pour les 80 cavaliers internationaux et 120 français qui étaient inscrits. » Ce dernier précise  suite à cette annulation, qu’il ne soutient pas cette demande, et de conclure « Malgré ces belles installations, Vittel est considéré comme un site maudit dans le monde du cheval. » Le maire a précisé que cette subvention est demandée pour le CSI qui s’est déroulée en juin et non pour celui qui a été annulé.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.