Search
mercredi 19 déc 2018
  • :
  • :

A Contrexéville, le Téléthon et la Saint-Nicolas gâchés par la pluie

image_pdfimage_print

Cela partait d’une très bonne intention et aura eu le mérite d’être mis en place, mais la pluie a décidé de jouer les trouble-fêtes pour cette journée dédiée au Téléthon. Profitant de la Saint-Nicolas, le casino contrexévillois et sa nouvelle directrice Sandra Fischer avait décidé de s’associer à la Ville, pour relancer le Téléthon avec la participation de nombreuses associations dont l’office municipal des sports (OMS). Si les activités et les jeux étaient attractifs pour la bonne cause, force est de constater que les conditions météorologiques auront eu raison des participants car les visiteurs ont boudé l’événement caritatif. Hélas pourrait-on dire ! Un mal pour un bien, car les organisateurs sont plus motivés que jamais pour l’année prochaine, et ils auront le temps de mûrir le projet, en tenant compte de la météo.

Le marché de la Saint-Nicolas n’a pas été plus heureux car là aussi les chalands ont déserté la galerie, et certains exposants également. Si les artisans, les artistes comme le peintre aquarelliste Pierrick Lourme, et les associations telles que le handball ou encore «Team la Fourmi», structure qui existe depuis 2004 et fidèle de l’événement, ont fait bonne figure, il n’en demeure pas moins que c’était d’une grande tristesse. Même dans l’espace Stanislas, le manque de visiteurs contrastait avec les stands chatoyants qui proposaient des personnages et produits textiles en tissu de Noël, objets en céramique, en vitrail, en verre, en terre cuite, bougies végétales, peintures, objets en argile polymère, vins de fruits, petits tabourets, cabane, boîtes, veilleuses, bougeoirs, bijoux, terrariums, origamis 3D…, et appétissants avec des producteurs de truffes… Cela méritait plus d’affluence de la part du public.

Heureusement que l’arrivée de Saint-Nicolas a réconcilié tout le monde car nombreux sont les parents qui ont amené leurs enfants pour accueillir l’évêque de Myre. Puis pour assister à un fabuleux spectacle à la fois en vidéo projection alternée par des feux d’artifice qui font toujours leur effet, réalisé par la société JSE (Jouets et spectacles de l’Est de Tomblaine) et la compagnie du Ménil Michel. Ensuite l’arrivée d’un cheval lumineux et d’une structure métallique sur laquelle une acrobate a offert une extraordinaire prestation avec des rubans. Puis enfin l’instant tant attendu des enfants quand Saint-Nicolas est venu à leur rencontre avec la traditionnelle distribution de bonbons, et en prime la photo souvenir au Pavillon des Sources.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.