Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Julien Strelzyk a conquis le public thermal

image_pdfimage_print

Avec le spectacle de l’humoriste mosellan Julien Strelzyk, «Santé», on ne parle pas de prestation mais de prescription exceptionnelle. Un oneman show «médical» d’une grande originalité et hilarant à souhait, car d’emblée le public était conquis. L’artiste raconte son immersion en milieu hospitalier, du généraliste au chirurgien, en passant par les spécialités de la rhinoplastie, de la gastro-entérologie, de la proctologie et de la coloscopie…, tout y passe pour faire rire, avec plus ou moins de délicatesse mais beaucoup d’humour. Julien Strelzyk joue avec les maux et les mots, et n’hésitait pas à consulter dans le public, qui laissait les spectateurs hilares et même les «patients» pris au hasard. Une interactivité avec l’auditoire qui a donné des duos improvisés et improbable, comme avec Christine qui a lancé des répliques surprenantes, au point d’en étonner l’humoriste. Ou encore Clothilde, rebaptisée en Nathalie pour le sketch et qui était convié à monter sur scène et à assister le «chirurgien» Julien, sur une opération délicate. Cette «assistante» a été au-delà des espérances en jouant ce rôle à la perfection, qui a ravi le public. «A chaque spectacle, il se passe toujours des choses, mais ce soir à Vittel, c’était incroyable entre les personnes qui m’ont accompagné sur scènes et celles que j’ai interpellé dans le public», confiait Julien Strelzyk, à l’issue de la représentation, qui n’a pas hésité à prendre du temps pour signer des autographes, faire des photos, et discuter avec les personnes.

Tantôt charrieur, tantôt taquin avec le public qu’il interpellait, l’humour n’est pas son unique talent, car Julien chante aussi en reprenant quelques airs bien connu, pour vanter des marques de médicaments tout aussi connues. Là encore, l’assistance suivait le tempo. Si la salle de l’Alhambra était bien fournie avec près de 250 spectateurs, cet artiste encore trop méconnu, mérite bien mieux et une meilleure reconnaissance de son talent. Il a même poussé le bouchon en fabriquant des boîtes de «médicament» à son nom, avec à l’intérieur, une notice d’emploi tout aussi original et drôle.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.