Search
jeudi 13 déc 2018
  • :
  • :

Un bus pour un emploi avec la mission locale néocastrienne

image_pdfimage_print

La mission locale en partenariat avec Pôle emploi, l’agence intérim Manpower de Vittel, et la DIRECCTE (Direction régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) qui a financé ce projet, organisait ce mercredi, le premier rallye des entreprises. L’objectif de la matinée, amener les demandeurs d’emploi à découvrir les entreprises qui recrutent autour de leur domicile.

Un concept inédit, où quinze jeunes suivis par la mission locale puis dix-sept demandeurs d’emploi, on tout d’abord partagé un  petit déjeuner, avant de se rendre en bus, à la rencontre de trois employeurs sur Liffol-le-Grand et Neufchâteau, susceptible de recruter.

Le premier rendez-vous s’est tenu avec Anne Thirau-Gérard, responsable de l’entreprise Counot-Blondin, qui est montée dans le bus et en a profité pour présenter son usine qui emploie vingt-huit personnes dans une ambiance familiale. Pas de travail en série mais une fabrication à la demande pour équiper principalement des hôtels cinq étoiles et de nombreux palaces dans le monde. Deux postes sont à pourvoir, celui d’un menuisier polyvalent et une couturière. Toutefois un vernisseur et un commercial peuvent également présenter leur candidature. «Quels sont diplômes sont demandés?», interroge un jeune candidat. «Avant tout des personnes motivés et désireuse d’apprendre, à partir de là, la porte de l’entreprise est ouverte», répondait la gérante D’autant qu’il est possible d’effectuer un stage d’immersion en entreprise et rémunéré par Pôle Emploi tout comme des propositions de déplacements peuvent être proposées.

Le second rendez-vous s’est déroulé chez la S.A Laval, où le PDG. François-Xavier Baltazard, emploie quelque cent salariés. Même son de cloche car trois ou quatre postes sont disponibles pour agent d’usinage et opérateur sur machines à commandes numériques. Puis d’autres devraient se libérer avec de nombreux départ en retraite. Là encore, la motivation et du sérieux sont des critères pour décrocher un emploi.

Le dernier entretien, s’est tenu à Neufchâteau chez Carfar, un fabricant de carrosserie métallique et d’agencement de véhicule utilitaire. Fabrice Vermandé, l’un des trois dirigeants, avoue qu’il peine à trouver du personnel, alors que des postes de tôlier monteur, soudeur, et monteur d’assemblage sont à pourvoir. Mais les candidats motivés et désireux d’apprendre ne se bouscule pas.

Quoi qu’il en soit, les postulants ont pu déposer des curriculum vitae.

D. S.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.