Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Visite chez l’un des fleurons français de la construction d’ouvrage d’art Le député de la 4e circonscription, Jean-Jacques Gaultier, était en visite à l’usine Matière à Charmes.

image_pdfimage_print

L’usine Matière est spécialisée dans la construction d’ouvrage d’art depuis 1932, et en métal depuis les années 1990. L’entreprise est numéro 2 français dans ce domaine, avec un gros développement à l’export, dont près de 70 % de son chiffres d’affaires. Ce fleuron est présent dans le monde surtout en Asie du sud-est (Philippine et Thaïlande), puis en Afrique également, et globalement sur l’ensemble des continents. Avec une prévision d’augmentation de son chiffre d’affaires de 50 % pour les années à venir et trois ans de visibilité sur celui-ci.

Exemple de fabrication actuelle, une passerelle piétonne de 240 tonnes pour une ville de l’Ile de France et de nombreuses commandes de la SNCF pour la France. Charmes est le seul site de l’Est de la France pour cette entreprise originaire du Cantal et globalement du sud-ouest.

Ses objectifs sont :

– Doubler la capacité de travail avec une recherche de main d’œuvre locale, mais une grande difficulté à recruter dans le secteur, même en CDI car le métier est difficile. Cinquante-cinq employés actuellement dont vingt travailleurs portugais qui sont détachés, sans quoi l’usine serait à l’arrêt.

– Développer l’apprentissage dans un domaine industriel qui n’est pas flamboyant au niveau de son image surtout chez les jeunes. Pour ce faire, l’entreprise va investir cinq millions d’euros pour la création de deux halls de productions supplémentaires, avec vingt-quatre embauches de prévues.

– Rénovation de l’ensemble des locaux. Actuellement 5 000 m2 de surface de production, qui devrait être augmenté de 4 000 m2 à la fin des travaux, en 2020.

Bref un projet industriel très important pour le territoire de Charmes et de l’Ouest des Vosges.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.