Search
mercredi 12 déc 2018
  • :
  • :

Refuser la misère, tel était le message de cette 6e édition

image_pdfimage_print

Pour la sixième édition vittelloise de la journée mondiale du refus de la misère, le CCAS a investi l’Alhambra pour en parler et marquer sa solidarité. La misère existe bel et bien, on en parle, mais que faire d’autre ? Dans son message d’introduction, le maire Franck Perry soulignait «Quand on parle de pauvreté, on pense d’abord aux 8,5 millions de personnes sui vivent, en France, sous le seuil de pauvreté, parmi lesquelles on compte2,7 millions d’enfants de moins de 15 ans. On pense aussi aux 3,5 millions de personnes mal logées et les 800 000 qui ont recours à l’aide alimentaire. La pauvreté n’est pas l’apanage d’une marge de notre corps social. Elle frappe des populations diverses, jeunes, familles, familles monoparentales…, les personnes porteuses de handicap, des retraités. Des populations dont les parcours de vie sont de plus en plus chaotiques. Depuis plus de trente ans, la pauvreté touche des Français qui semblaient jusqu’alors, en être protégés. La solidarité, c’est avant tout la proximité, c’est pourquoi notre rôle de militants associatifs de membres du CCAS est déterminant. Associations de quartier ou nationale comme ATD quart monde, Croix-Rouge, Resto du cœur…, vous contribuez à la cohésion sociale de notre pays.»

Le représentant du collectif départemental, Hugues Devaux y allait également de son discours solidaire avant de laisser la place aux enfants du service périscolaire de Vittel, des adolescents du social «La Toupie» de Contrexéville, qui allaient répandre un peu de liesse avec leurs dessins, leurs chansons dont un hommage à Charles Aznavour. Quant à la soirée, les prestations musicales de «Mad’Illon» d’Adompt, «A contre-chant» de Contrexéville, et d’«Aqua Song» de Vittel ont ravi un large public qui s’est mobilisé pour dire Non à la misère !!

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.