Search
mercredi 12 déc 2018
  • :
  • :

Plus de 200 jeunes mineurs étrangers accompagnés par le département des Vosges

image_pdfimage_print

P1460566

Une trentaine de jeunes mineurs non accompagnés et pris en charge par le département des Vosges viennent d’obtenir leur diplôme en juin dernier. Ces jeunes, principalement des jeunes d’origine africaine qui ont fui leur pays d’origine.

Ce lundi avait lieu une cérémonie en l’honneur des mineurs pris en charge par le département des Vosges et qui ont obtenu un diplôme en juin dernier. Une trentaine de diplômes a ainsi été mis à l’honneur. Ils sont titulaires soit d’un CAP (cuisine, peinture, électricité, ventre alimentaire…), du BEP ou Bac Pro (maçonnerie, verre aluminium). Au total 204 mineurs sont accompagnés par le département, scolarisés ou en formation. Une douzaine est en cours de scolarisation.

L’un des anciens mineurs non accompagnés en Bac Pro verre alu est finaliste régional des olympiades des métiers dans sa spécialité.

Comment sont-ils pris en charge ?

Ces jeunes sont accueillis au service de l’Aide sociale à l’enfance, puis pris en charge par l’association ADALI sur Monthureux-sur-Saône. Les jeunes de moins de 16 ans, sont orientés à la maison de l’enfance et de la famille.

Les jeunes se déclarant, mineurs de plus de 16 ans sont orientés sur le site de Monthureux-sur-Saône et accompagnés au quotidien par des éducateurs de l’association ADALI. Ils resteront sur le site jusqu’à la fin de leur évaluation.

Pendant cette période, les jeunes ne sont pas livrés à eux-mêmes. Une bénévole vient leur enseigner le français. Ils sont sensibilisés à l’entretien de leur logement et des communs, à la gestion de l’alimentation.

Les jeunes participent également à des séances de Club de football de Monthureux. Pour certains, une inscription y est envisagée. Cet été, certains d’entre eux ont participé, comme bénévole, au spectacle de la Compagnie « L’Odyssée ». L’objectif est de créer du lien social avec les habitants.

Les jeunes de plus de 16 ans accueillis en famille d’accueil

Dès que le jeune demandeur est reconnu comme étant mineur et qu’il est confié au Président du Conseil départemental des Vosges (tutelle), il quitte le centre de Monthureux. Ils sont alors majoritairement orientés vers l’association ADALI qui les héberge en appartement en colocation avec un suivi quotidien.

Pour les plus de 16 ans, ils peuvent être accueillis en famille d’accueil, à la Maison de l’enfance et de la famille, en maison d’enfants à caractère social ou encore en famille de parrainage. Un travail est d’ailleurs en cours pour développer les familles de parrainage et accompagner ses familles qui accueillent des mineurs à leur domicile.

Tous les mineurs sont scolarisés ou en cours de scolarisation.

Leur état de santé en arrivant dans les Vosges

Les jeunes qui arrivent dans les Vosges, souffrent la plupart du temps de stress post-traumatique dû aux difficultés qu’ils ont rencontrée dans leur pays.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.