Search
mercredi 12 déc 2018
  • :
  • :

Emilie Kinzelin réalise son rêve d’entrepreneuse

image_pdfimage_print

Maman de trois enfants, un bac littéraire «option art plastique» en poche, diplômée du concours des beaux arts d’Épinal, Émilie Kinzelin travaillera plusieurs années en pharmacie. Par la suite, elle intégrera l’école primaire de Rainville, où elle sera amenée à proposer des activités d’art et de création aux jeunes, avant d’intégrer le collège de Colombey-les-Belles comme surveillante. Sa passion pour les arts la conduira tout naturellement à donner aux élèves de classe de 3e, de précieux conseil pour l’épreuve orale obligatoire sur l’histoire des arts.

Emilie Kinzelin rêve depuis son plus jeune âge, de devenir professeur d’art plastique, mais aussi de redonner vie à de vieux meubles. On peut la rencontrer souvent sur des vide-greniers à la recherche de vieux meubles à rénover, où qu’elle a restauré. Pour elle, chaque meuble a une histoire et un vécu, et souvent les personnes s’en sépare pour du mobilier plus moderne, mais de moins bonne qualité dû à la fabrication en série. Le chêne n’est plus vraiment à la mode, dans une région comme la nôtre.

Chez elle, tout est refait par ses soins. Une étiquette à l’intérieur de sa vitrine, avec une adresse sur Paris qui laisse planer un mystère sur l’histoire de ce meuble. De plus Emilie est très écolo, et elle utilise de la peinture à base de lait fabriqué en France (classé A+), non polluante. Elle n’utilise aucun produit chimique et décape ses trouvailles par projection de sable.

Après avoir restauré de nombreux meubles (bureaux, coiffeuses, meubles de salon…), pour sa famille et ses amies, elle décide de créer de sa propre entreprise ayant pour dénomination « Art’isane», depuis le 1er septembre. Elle propose ainsi, le relooking et la transformation de mobiliers, et donne des idées de déco à petit prix.

Pour consulter ces réalisations, il est possible de consulter sa page Facebook (Art’isane), avant l’ouverture prochaine d’un showroom (45 bis rue de France). Pour tous renseignements, Emilie Kinzelin est joignable au 06 49 08 60 68.

D. S.




2 réactions sur “Emilie Kinzelin réalise son rêve d’entrepreneuse

  1. Guidet Marie Dominique

    Bravo! Belle initiative que celle de redonner vie à nos vieux meubles désaffectés, les greniers vont livrer leurs trésors. Bonne chance à cette créatrice!

    répondre
    1. GUENIOT

      Super pour l’activité , superbe pour les réalisations pour moi qui suis aussi amateur de vieux meubles … Bravo et tous mes souhaits de réussite dans ce projet Bernard de Nancy

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.