Search
vendredi 21 sept 2018
  • :
  • :

Une rentrée scolaire sans surprise mais avec quelques larmes

image_pdfimage_print

Le premier adjoint Patrick Floquet et les conseillers municipaux, Sonia Blanchot et Alexandre Chopinez ont fait la tournée des écoles.

Dès 8 h, il y avait foule dans les écoles du Centre et du Haut-du-Fol, qui accueillaient les quelque 305 élèves du primaire. Mais qui étaient les plus stressés entre les parents et les enfants ? Probablement les deux, pour les jeunes écoliers qui découvraient le primaire pour la première fois. D’ailleurs dans la cour, ce sont ceux qui ne quittaient pas leurs parents. Et puis, ils y avaient les habitués, qui d’entrée retrouvaient les copains ou les copines et abandonnaient maman et/ou papa à leur titre sort, le cartable en main.

C’était aussi la rentrée pour les enseignants et les chefs d’établissement comme Michel Weber qui entame sa 5e année à l’école du Centre, et Patricia Mansuy à l’école du Haut du Fol. «Les effectifs sont relativement stables avec un total de 480 élèves dont 175 en maternelle. De plus cette année, les primaires des classes BCD sont équipés en numérique qui sont connectés en réseau. Par exemple, ils pourront consulter des ouvrages qu’ils auront trouvé dans les bibliothèques des écoles ou à la médiathèque, et travailler directement à partir d’un vidéoprojecteur, ou sur tablette. De plus des travaux ont été réalisés comme au Petit Ban», précisait Patrick Floquet.

A la maternelle du Petit Ban que dirige Edith Limaux, les crises de larmes étaient plus fréquentes, à la limite du crève-cœur au moment de la séparation. Mais les enseignantes sont rompus à ce genre d’exercices et savent rassurer les chérubins pour les mettre en confiance. Il faut bien avouer que les espaces de jeux sont bien utiles pour distraire les petits bouts de chou en peine.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.