Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Une rentrée scolaire en chanson

image_pdfimage_print

A l’école primaire Stanislas Leszczynski, que dirige désormais Hélène Rosier-Poinsot, qui succède à Marie-Edith Morel qui a fait valoir son droit à la retraite, on sait recevoir les petits nouveaux. C’est en chanson qu’ils ont été accueillis par les «anciens». D’ailleurs le maire Luc Gerecke et le délégué aux affaires scolaires, Sébastien Gillet, soulignaient de concert, l’inscription de quatorze nouveaux écoliers, ce qui n’est pas rien. «Nous offrons une qualité de service que peut-être les communes avoisinantes ne propose pas. Avec un total de 210 primaires, les effectifs sont stables et nous sommes dans la moyenne départementale», précisaient les élus.

A l’école maternelle Jacques-Prévert dont la directrice est Nathalie Perrin, c’est dans un établissement totalement rénové que les cent-neuf enfants ont fait leur rentrée. «Il y avait un programme pluriannuel de sept classes a rénover avec le rabaissement de plafonds, l’isolation, l’éclairage, le changement de baies vitrées et la pose de 36 radiateurs. Il restait trois classes à finir et cela a été fait pour cette rentrée», expliquait Michael Perrin, le responsable du pôle enfance. Quant aux coûts, le budget était de 106 085 euros (hors taxe), dont 16 000 pour la reprise du chauffage. «Des travaux d’amélioration énergétique qui ont été réalisés à la fois en interne avec les services techniques de la ville, et des entreprises extérieures comme pour les baies et les volets roulants. Un financement qui a été partiellement subventionné par l’Etat avec le fond de soutien à l’investissement public local (FSIPL), puis par le TEPCV (territoire à énergie positive pour la croissance verte)», complétait Luc Gerecke.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.