Search
mardi 18 sept 2018
  • :
  • :

Devoir de mémoire

image_pdfimage_print

C’est avec une quinzaine de porte-drapeaux et une assemblée de plus de soixante-dix personnes, que le maire de Vaudeville-le-Haut, Christian Leclerc, a officié pour la cérémonie d’hommages sur les lieux des combats qui se sont déroulés il y a soixante-quatorze ans, au maquis de Vaudeville-Coussey en Meuse, à la limite de l’Ouest Vosgien. D’ailleurs de nombreux maquisards étaient Vosgiens. C’est par le chant des partisans qu’a commencé la commémoration, suivi de la Marseillaise, puis un dépôt de gerbes sur les différents monuments aux morts.

Le maire retraçait les faits et les combats qui se sont déroulés à cet endroit le 1er septembre 1944, suite au retrait des troupes Allemandes et à l’arrivée de l’armée américaines, qui libéraient petit à petit le territoire meusien et vosgien. A ce titre, de nombreux descendants vosgiens (de Coussey, Neufchâteau, Châtenois, Bulgnéville) avaient fait le déplacement pour honorer la mémoire de leurs valeureux aïeuls. De même que des jeunes du groupement du Souvenir Français des Vosges, sous l’égide du néocastrien Cyprien Lemaire, lui même descendant d’un maquisard.

D. S.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.