Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Il y a de la vie dans le parc thermal Entre l’espace jeux dédié aux petits comme aux grands, le chalet Thermalire et la lecture en musique, il y en avait pour tous les âges et goûts.

image_pdfimage_print

Dans le cadre des animations estivales sous l’égide du service de la Ville et de son directeur Michael Scherer, la galerie thermale s’était transformée en aire de jeux ludiques, en ce samedi après-midi. Entre l’espace kermesse de M’sieur Zazam avec de multiples jeux anciens issus du recyclage poétique de vieux meubles tristement abandonnés et devenus originaux, puis un circuit de quatre petites voitures alimentées par des manivelles à dynamo et monté sur d’anciens pupitres d’écolier. Une réalisation dont la conception et l’approche esthétique s’appuient sur des objets de récupération. Puis des démonstrations et des initiations d’échasses urbaines avec l’association «L’or urbain» de Lamarche. Sans omettre les deux structures gonflables qui ont ravi les plus jeunes, de même que les pop-corn de l’association familiale pour caler un petit creux. Il fallait être difficile pour s’ennuyer avec tout ça !

Coin lecture

Thermalire

Depuis trois saisons durant les mois de juillet et août, la bibliothèque-médiathèque et sa directrice Marie Aubert, décentralise dans le parc thermal, un coin lecture tous les samedis (de 10 h à 17 h), avec le chalet Thermalire. Un espace libre-service pour les petits, mais aussi les grands, avec un choix de lecture aussi divers que varié. Vous choisissez un ouvrage, prenez place à l’ombre ou pas, et à vous les joies de la littérature… «Nous avons beaucoup d’enfants qui viennent du Club Med, mais aussi des parents qui se baladent dans le parc et s’y arrête», confirmait Marie Aubert.

Lecture en musique

Toujours dans le cadre des animations délocalisée de la bibliothèque, une lecture en musique était également proposée par l’association «Récré» et le quatuor à cordes composé de Catherine Calais, Marie-France Mangenot, Hélène Schneider et Jean-Claude Luçon.

Quant au thème de la lecture, il s’agissait de retracer la vie de Jean Pottecher, héros pacifiste et fils de Maurice, le fondateur du Théâtre du Peuple. Il est mort au front comme infirmier en portant secours à des blessés, dans les derniers moments de la Grande Guerre. Un public de passionnés a apprécié cette combinaison de narration et de musique.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.