Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Des cyclotouristes en veux-tu, en voilà ! Jamais la cité vittelloise n’aura vu autant de cyclistes dans la même journée. Ils étaient en 2 000 et 2 500 à visiter le secteur thermal.

image_pdfimage_print

A l’occasion de la 80e semaine fédérale internationale de cyclotourisme, les villes d’eau de Contrexéville et Vittel, puis le pays de Jeanne étaient au programme de ce vendredi 10 août. Seul, en binôme, en tandem, en petit groupe, en peloton…, sur des mini-vélos, des vélos de courses, des VTT, voire des drôles d’engin, on ne pouvait pas les rater entre les deux stations thermales, puis du côté de Neufchâteau (l’un des points d’accueil avec Vittel). Arrivés très tôt d’Epinal, par le bus ou par leur propre moyen, au point de rendez-vous sur le parking du stade Bouloumié de Vittel, les cyclotourismes avaient le choix entre plusieurs parcours : le P1 de 75 km avec 670 m de dénivelé, le P2 de 107 km avec 980 m de dénivelé, puis le P3 de 135 km avec 1 250 m de dénivelé. «Tous n’étaient pas dans le bus ce matin…», s’amusait à dire Gilbert Tomaselli, le président du club cyclotouriste de Mirecourt et maître de cérémonie pour cette étape thermale. Car faut bien l’avouer, après avoir bien roulé la journée, le soir c’est la détente. Et en fin de semaine, le réveil était de plus en plus difficile après les soirées festives.

Un manque de bénévoles locaux

Pas évident de quantifier avec exactitude le nombre de participants qui sont passés par le point d’accueil vittellois, mais une chose est sûr, c’est qu’ils étaient moins nombreux que prévu. «J’en espérais au moins 3 000, mais je pense qu’ils devaient être entre 2 000 et 2 500 cyclotouristes. A Mirecourt, ils étaient 5 000 et à Lerrain, 4 000», confirmait Gilbert Tomaselli qui a eu également toutes les peines à réunir suffisamment de bénévoles pour accueillir tout ce beau monde. «J’ai écris à quatorze associations locales et seulement trois ont pris la peine de me répondre. Idem du côté des commerçants qui n’ont pas vraiment joué le jeu non plus…», ajoutait l’organisateur. Parmi les volontaires, les Amis du rugby qui répondent toujours présents pour une manifestation locale et qui étaient une quinzaine à prêter main forte pour la restauration chaude. Puis les forces vives chères à Nicole Charron, du club vittellois de bénévoles qui assurent également pour ce genre d’événement, et d’autres thermaux comme Claude Weber, le président de la société hippique, ou Francis Tomaselli, le président du club d’athlétisme qui se sont portés volontaire. Sans oublier les six membres de la Croix-Rouge qui n’ont eu à faire à que de la «bobologie», du genre piqûres d’insectes ou de guêpes. Si bien qu’ils n’étaient pas loin de quatre-vingt bonnes âmes, pour assurer la sécurité, diriger et servir au point d’accueil sur le parking Badenweiler et à la salle du Moulin. «Tout c’est bien passé et les gens étaient plutôt ravis», précisait avec satisfaction, Gilbert Tomaselli, qui va pouvoir souffler.

A la découvert des paysages

Comme son nom l’indique, c’est avant tout du tourisme et les cyclistes sont venus des quatre coins de l’hexagone, voire au-delà. «Je viens de Carcassonne et j’ai parcouru 880 km pour venir. C’est ma vingt-cinquième édition consécutive. J’ai débuté en 1994 et c’était à Mer en Indre-et-Loire, depuis je participe à toutes les semaines fédérales. Je suis venu avec deux couples d’amis et on envisage de parcourir entre 800 et 900 km pendant notre séjour. On découvre de nouveaux paysages, on rencontre des gens qui sont très sympas et accueillants, on partage… C’est idéal comme formule», explique André Hérédia, président du Cyclo Vélo Club de Carcassonne qui compte environ quatre-vingt licenciés.

Idem pour un joyeux groupe de Bretons, tout droit venus des Côtes-d’Armor. «On a parcouru plus de 800 km pour participer à cette semaine cyclotouristique. C’est bien agréable et on prend notre temps.» Et nombreux sont les témoignages de satisfaction. Possibilité de visionner des vues aériennes sur le site : www.vision88.fr.

Ce samedi 11, c’est la Déodatie qui sera au programme des réjouissances.

Alain Buffe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.