Search
mercredi 17 oct 2018
  • :
  • :

Entre TGV et desserte de Neufchâteau Les élus s'inquiètent

image_pdfimage_print

TGVDaniel Gremillet et Jackie Pierre inquiets pour les dessertes TGV vosgiennes en gare de Remiremont, Epinal et Saint-Dié-des-Vosges en direction de Paris et depuis la capitale et pour la desserte desservant Neufchâteau.

« Un système ferroviaire à deux vitesses est en train de s’installer. De manière insidieuse, se profile une remise en cause du modèle d’organisation des dessertes TGVEt les Vosges sont directement impactées » expliquent les deux sénateurs.
En effet, depuis quelques semaines, on assiste à la suppression fréquente de TGV, au départ des gares de Remiremont, Epinal et Saint-Dié-des-Vosges en direction de Paris mais également au départ de Paris en direction des trois villes vosgiennes en raison, semble-t-il, de manque de matériels roulants.

Une situation particulièrement préoccupante pour l’ensemble des usagers de la SNCF, pour le développement économique et touristique et l’attractivité du département.

Cette réduction voire cette suppression de l’offre ferroviaire, depuis trois des principales gares du département ou en leur direction, très régulièrement annoncée au dernier moment, met en péril l’offre de déplacement des usagers du train et contrarie fortement le développement économique et touristique du territoire. « C’est l’attractivité du département des Vosges qui est remise en question », commentent les Sénateurs.

Dans le viseur de Daniel Gremillet et de Jackie Pierre : l’utilisation perfide de l’épisode révolu des grèves de la SNCF : « Nous craignions que SNCF Mobilités ne se soit servie de l’épisode des grèves menées par ses agents pour d’une part, affaiblir les dessertes TGV vosgiennes et d’autre part, anticiper la suppression de ces lignes desservies par le TGV dans trois villes du département. Alors même que les collectivités territoriales vosgiennes et du Grand Est ont largement contribué au financement de la LGV Est, en fonction depuis juin 2007. Et d’ajouter : « Elle a été la première du réseau à grande vitesse français à avoir été cofinancée par les collectivités locales. Au total, 17 villes ont obtenu d’être connectées au réseau TGV, via des liaisons directes régulières grâce à la mobilisation financière des collectivités territoriales ».

Projet de loi sur le Nouveau Pacte Ferroviaire

En gare de Neufchâteau, la suppression à terme des arrêts TGV pour les lignes Metz-Nice et Nancy-Montpellier participe de la même analyse : « On vient nous présenter l’amélioration d’un service pour les uns et une véritable casse pour l’ouest du département des Vosges » en raison de travaux à venir sur le nœud ferroviaire de Lyon Part -Dieu.

Les Sénateurs vosgiens ne sauraient accepter la création de nouveaux déserts ferroviaires et une fracture territoriale. D’autant qu’à la suite du vote du projet de loi sur le Nouveau Pacte Ferroviaire en juin dernier, figure, dorénavant, dans la loi une disposition qui oblige l’Etat français. Il ne peut pas remettre en cause les engagements pris lors de la construction des lignes à grande vitesse, notamment les dessertes des collectivités territoriales situées en deçà ou au-delà du tracé de la LGV ayant participé à leur financement en échange d’une desserte. Et de poursuivre : « Remiremont, Epinal, Saint-Dié-des-Vosges et Neufchâteau méritent de conserver leur TGV ».

Et d’insister sur le maintien de dessertes TGV offrants des liaisons directes depuis Paris auxquelles ne saurait se substituer une offre TER et en ce qui concerne Neufchâteau, sur le maintien d’un service TGV entre la Lorraine et le Sud de la France. Ils ont interpellé, en ce sens, Monsieur Guillaume PEPY, Président du Directoire de la SNCF lui indiquant qu’il « portait la responsabilité et ne saurait nier l’importance de respecter le maintien de l’offre TGV sur l’ensemble du territoire français dans un objectif d’aménagement du territoire et d’efficacité économique et sociale ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.