Search
lundi 24 sept 2018
  • :
  • :

Pet Alert 88 : au service des animaux Rencontre avec les modérateurs vosgiens

image_pdfimage_print

petAujourd’hui, la page Facebook Pet Alert 88 totalise un peu moins de 19.000 j’aime. Le service aux animaux est devenu, avec le temps, une  véritable institution dans le paysage national avec des relais dans les départements, comme c’est le cas dans les Vosges.  La mission ? Diffuser des annonces concernant la perte d’un animal. Chaque jour, les modérateurs de la page permettent à plusieurs propriétaires de retrouver leurs animaux de compagnie. Ces travailleurs de l’ombre méritent encore un peu plus de reconnaissance, nous avons cherché à en savoir davantage.

Comment débute l’histoire de Pet Alert 88 ?

« Cette page a été créée par Julien Muller en 2012. Il avait lui-même perdu son chien et l’a retrouvé grâce aux réseaux sociaux. C’est de là qu’est née l’idée Pet Alert. Depuis, le réseau n’a pas cessé de se développer. Il y a des responsables de région et des modérateurs.

De qui est composé votre équipe ?
Pour le département des Vosges, il y a actuellement 3 modérateurs. Une personne livreuse dans l’alimentaire, elle a 25 ans et collabore depuis 2 ans. Elle est en poste l’après-midi.
La seconde (moi), je suis les services publics ( tous les modérateurs souhaitent garder l’anonymat) je vais avoir 35 ans.  Je m’installe derrière l’ordinateur vers midi et dès que possible en fin de journée (généralement après le repas du soir). La dernière  est arrivée depuis 2 mois. Elle a 34 ans, travaille à domicile (traductrice) : et une responsable de secteur qui peut nous renforcer si besoin est.  Il y a malheureusement un fort turnover de bénévoles,  les gens ne se rendent pas compte que c’est un rôle assez lourd qui prend beaucoup de temps sur la vie personnelle.

Qu’est-ce qui vous motive au quotidien ?
On continue, on tient bon, parce que nous aimons les animaux et nous souhaitons aider les propriétaires en cas de disparition
Pour ma part, je sais ce que c’est que perdre un animal et de ne jamais savoir ce qu’il est devenu. C’est une attente interminable, un deuil qui ne se fait jamais… Alors si on peut aider les maitres et leurs « loulous » rien qu’en diffusant des annonces, on le fait, on continue, on tient bon, dans l’espoir qu’il y ait toujours de belles retrouvailles.

Et ce qui vous déplaît ?
Ce qui nous agace parfois, c’est le manque de patience et de compréhension des personnes concernées… Elles  s’imaginent que nous sommes prêts en permanence à diffuser leurs annonces. Ils n’imaginent pas que nous sommes comme eux avec un travail, une famille, et nous prenons beaucoup de notre temps censé être « libre », pour Pet Alert.

Comment nos lecteurs peuvent-ils vous aider ?
Les lecteurs peuvent nous aider en continuant à diffuser les annonces sur leur secteur comme ils le font déjà. Une application Petective est maintenant disponible sur les smartphones. Elle est en cours de test et de développement. Elle permet aux gens de diffuser rapidement leur annonce sur les téléphones qui ont cette appli (et après vérification par un modérateur, sur la page Facebook comme avant). Elle envoie une notification lorsqu’un animal est perdu/trouvé (ou autre) dans la zone géographique de la personne qui a l’application. Cette nouveauté permettra plus de retrouvailles dans le temps, j’en suis sûre. »

Page Facebook : https://www.facebook.com/Pet.Alert.Fr.88/?ref=br_rs

Caroline Perrin

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.