Search
lundi 23 juil 2018
  • :
  • :

Les Républicains des Vosges se retrouvent à Vittel On a parlé de Macron !

image_pdfimage_print

 cvC’est non sans enthousiasme qu’une cinquantaine de militants, d’élus et autres représentants locaux se sont retrouvés ce samedi soir à la Salle du Moulin de Vittel. Une forme de “dernière des vœux”, selon François Vannson, président de la Fédération des Républicains des Vosges et du Conseil Départemental qui a fait l’honneur de sa présence. “C’est l’occasion de faire le point sur la situation dans ce contexte quelque peu exceptionnel”, explique-t-il. Au programme: discussion sur les dernières décisions prises par les élus vosgiens et rapide bilan de la situation nationale.

La parole a d’abord été donnée à Monsieur Jean-Jacques Gaultier, député de la quatrième circonscription, qui s’est exprimé sur l’affaire Wauquiez. “Le but était clairement de dégommer Monsieur Wauquiez”. Selon lui, la réaction des médias a été clairement disproportionnée, et ce sûrement dû au fait que Les Républicains s’affichent en tant que force politique debout et en opposition avec le gouvernement actuel. Ainsi, les quelques 1600 militants et élus républicains locaux se doivent d’afficher leurs valeurs et de ne pas les craindre. “Il faut une force politique entre Macron et le Front National”, ajoute-t-il, avant de dénoncer un net manque de transparence et de continuité de la part de notre gouvernement. Selon lui,  une forme de double-langage est fréquemment employée par celui-ci, se traduisant par les récentes actions contradictoires au niveau de la défense nationale (NB: la réduction drastique du budget de la défense de 2017 conduisant à la démission du général de Villiers, suivie d’une augmentation de 1.8 milliard de ce dernier en 2018), mais également au niveau de l’éducation et du secteur agricole, secoué par les dernières discussions entre l’Union Européenne et le MERCOSUR en vue d’un traité de libre-échange qui risque de déséquilibrer  largement la filière bovine française. Une invitation à la lucidité donc, mais également une dynamique assez favorable qui permet aux Républicains d’envisager l’avenir sereinement. En effet, ce début d’année 2018 est marqué par la victoire du candidat LR Ian Boucard lors des législatives partielles du territoire de Belfort, devant le candidat LREM-MoDem Christophe Grudler.

La réunion s’est conclue par un verre de l’amitié permettant à tous les militants et élus locaux de s’entretenir de façon moins formelle.

Caroline Perrin

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.