Search
mardi 14 août 2018
  • :
  • :

Contrexéville – Les vœux du maire à la population

image_pdfimage_print
ed

archive( 2016-2017)

Le lundi 22 janvier au soir a eu lieu la traditionnelle cérémonie des voeux organisée par la mairie de Contrexéville. Dans la salle Andrée-Chédid, on ne comptait pas moins de 200 personnes réunies afin de discuter des futures actions et prises de positions présentées par Monsieur Luc Gerecke, maire de Contrexéville. Dans un premier temps , les attentions se sont tournées vers une rétrospective de l’année 2017. Monsieur Gerecke a énoncé une situation financière “préoccupante et restreinte, qui laisse très peu de marge de manoeuvre”. Ainsi, les travaux envisagés sur la salle Andrée-Chédid sont pour l’instant mis de côté, mais pas pour autant abandonnés.

Cependant, malgré ces préoccupations budgétaires, la situation immobilière de la ville est bien meilleure que l’année passée, puisque de nombreuses transactions ont été enregistrées. Aussi, la ville a su tirer profit de la taxe des eaux minérales et de celle sur les surfaces commerciales, dégageant ainsi un meilleur résultat que l’année passée. Les dépenses dues au personnel ont également connues une nette diminution, passant sous la barre symbolique des 50% des frais de fonctionnement. Ainsi, le taux d’endettement de la ville serait passé de 12,08% en 2014 à 9,05% en 2017. D’autre part, suite aux négociations entretenues avec l’entreprise Partouche, Contrexéville devient propriétaire d’une partie de la galerie, du parc thermal, d’un commerce de la ville et du bâtiment de l’Office du Tourisme.

Un bilan en demi-teinte donc pour la ville, qui ambitionne tout de même pour l’avenir de nombreux projets, dont la poursuite des travaux sur l’école maternelle, l’éclairage public, la piste cyclable, ainsi que le kiosque à musique qui devrait être rénové pour la saison à venir.

Monsieur Gerecke a également mis l’accent sur les efforts qui seront fournis en terme d’accessibilité des commerces de la galerie thermale. Aussi, le dossier d’étude visant a obtenir l’agrément rhumatologique, véritable Graal pour une ville thermale, devrait être conclu dans un futur proche. Enfin, la réouverture de la ligne ferroviaire 14, qui permettait aux jeunes résidant à Contrexéville de se rendre au lycée de Mirecourt, apparaît comme une priorité pour le maire. La soirée s’est conclue autour d’un buffet qui a permis au maire de répondre aux interrogations des participants.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.