Search
lundi 11 déc 2017
  • :
  • :

BTP – Soupçon de reprise pour les entreprises vosgiennes

image_pdfimage_print

P1290211

Après plusieurs années difficiles, le secteur du BTP commence à sortir la tête de l’eau dans les Vosges. On note une légère reprise. Les entreprises vosgiennes comment à nouveau à remplir les carnets de commandes.

Le secteur du BTP a souffert de la crise économique. Le secteur a perdu près de 2000 emplois dans le département en une dizaine d’années. L’activité a chuté de -75% dans le logement neuf, -55% dans le non résidentiel et -32% dans les travaux publics.

Selon la fédération du BTP des Vosges, on note aujourd’hui « un soupçon de reprise ». « On a fini de plonger, même si c’est encore très difficile dans les zones éloignées des grands centres » assure Sylvie Tuaillon, la présidente de la fédération du BTP des Vosges. Les dernières données sont positives. On note +14% de mises en chantier de logements sur les 12 derniers mois et +10% de surfaces de locaux mis en chantier sur la même période. Pourtant, les prix ne remontent pas et les chantiers restent difficiles dans le département.

« il sera impossible de retrouver les niveaux d’activité antérieurs »

« Nous sommes lucides sur les conséquences et sur le fait qu’il sera impossible de retrouver les niveaux d’activité antérieurs dans notre département, à moyen terme. » commente la présidente de la fédération vosgienne qui a tenu à souligner les efforts avec quelques investissements locaux comme le chantier du nouvel hôpital d’Epinal. « Le chantier du nouvel hôpital d’Epinal est enfin lancé. On espère que nos entreprises vont pouvoir en bénéficier, même si nous regrettons que peu d’entreprises vosgiennes aient été attributaires des lots. » poursuit-elle.

Le programme « Habiter Mieux » a connu un léger essoufflement en 2016, mais reste conséquent dans le département. Le pré paiement aux entreprises concernées mis en place en Déodatie et plus récemment sur la communauté d’agglomération d’Epinal commence à porter ses fruits.

Le dispositif Pinel couvre aujourd’hui la ville d’Epinal, alors que les Vosges n’étaient auparavant pas concernées.

+1,5% dans le Grand Est

Au niveau du Grand Est, la reprise d’activité est de +1,5% en 2017. « Nous sommes en queue de peloton de la reprise annoncée sur le territoire national et cela fait suite à une année de recul de 2% en 2016 » note Sylvie Tuaillon.

Les dernières données sont encourageantes, même si l’emploi peine à repartir dans le secteur.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *