Search
jeudi 24 août 2017
  • :
  • :

Vittel – Une centenaire fêtée à l’EHPAD du Petit Ban

IMG_1022

Le Conseil départemental témoigne de son sentiment d’admiration à l’égard de celles et ceux qui ont un itinéraire « au long cours » en leur remettant un diplôme conçu spécialement par l’Imagerie d’Epinal pour 100 ans d’une vie bien remplie. Ce lundi, la conseillère départementale Claudie Pruvost accompagnée de Sylvie Vincent, adjointe vittelloise aux affaires sociales, a remis ce diplôme à Madeleine Cunin, résidente de l’établissement d’hébergement pour personnes adultes dépendantes (EHPAD) du « Petit Ban ». Une partie de sa famille était également présente. Toujours très active lors des animations, Madeline respire la joie de vivre. Les résidents du Petit Ban s’étaient réunis autour de Madeleine pour son centième anniversaire. Chants, musiques et goûter, un bel après-midi d’anniversaire !

Histoire de vie de Madeleine Cunin, née le 4 juillet 1916 :

Sa mère décède lorsqu’elle avait 3 ans, son père décède pendant la guerre. Ses quatre sœurs ont été placées pupille de la nation et Madeleine est placée à l’assistance publique à Epinal jusqu’à son mariage avec Maurice, maçon de Saint-Ouen-les-Parey. Elle avait alors 20 ans et faisait du ménage chez le Docteur Courtine.

De cette première union, Marcel vient au monde en 1937. Parti à la guerre et privée de son époux pendant cinq ans où il fut prisonnier, de ces retrouvailles naît Roger en 1946. Son mari devait reprendre l’entreprise familiale de maçonnerie, mais un accident du travail la plonge à nouveau dans la douleur et la souffrance. Madeleine est donc allée travailler chez Boussac à Igney.

Son second mari Gaston, avait pu apprécier les talents culinaires et de mère de famille de Madeleine lors de ses déplacements à Saint-Ouen. Il est venu la solliciter pour partager une vie commune. De cette deuxième union sont nés deux enfants, Bernard en 1950 et René en 1954.

Les quatre enfants ont donné à Madeleine, 8 petits-enfants et 6 arrière-petits-enfants.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *