Search
jeudi 23 nov 2017
  • :
  • :

Contrexéville – Tensions autour de la création d’un nouvel outil de gestion du tourisme

OT-Vitte-Cont - Copie

(Photographie : Google Maps)

Constatant l’intérêt commun d’engager des actions concertées pour leur développement respectif dans le domaine de l’activité thermale et touristique, les villes de Contrexéville et Vittel, avaient signé une charte de partenariat touristique en 2011. Les deux villes qui bénéficient d’un positionnement géographique voisin, de deux offices de tourisme et deux sociétés thermales, proposent une offre touristique similaire. Face à une concurrence exacerbée en Lorraine et plus généralement dans tout l’hexagone et en Europe, les deux stations se sont rapprochées pour faire émerger une destination unique « Vittel-Contrexéville » , destination de thermalisme et de bien-être.

Des actions communes ont été menées, en termes de communication et de commercialisation au travers de la mutualisation d’actions portées par chaque station et la communauté de communes.  Fortes de cette expérience, les collectivités souhaitent poursuivre leur collaboration et tendre vers le regroupement des deux offices de tourisme. Un bureau sera missionné afin de réaliser une étude. La solution envisagée par les représentants des villes et de la communauté de communes est la création d’une société publique locale (SPL), qui permettrait d’associer au sein de commission les acteurs privés, actuels protagonistes du tourisme.

Abordé hier soir lors du conseil municipal contrexévillois, les avis sur ce rapprochement étaient bien différents. Pour Jean-Pierre Fournier, les délais demandés relèvent de « l’inconscience » et « du passage en force politique », cet outil devant être idéalement opérationnel au 1er janvier 2017.  Et l’élu de poursuivre « d’autres modes de gestion aurait pu être abordés, comme une société à économie mixte, ou à travers la voie associative, mais cela n’a même pas été envisagé. » Du côté de Véronique Perrusault, il y a trop d’inconnus dans ce dossier .

Le maire, Luc Gerecke est quant à lui clair, il n’est pas question d’attendre et d’espérer jusqu’en janvier 2017.

« Ce sujet est réellement important pour notre commune, il faut qu’on avance et non pas que l’on subisse les décisions qui pourraient être prises » et précise que « la loi NOTRé prévoit le transfert de la compétence de promotion aux intercommunalités et cette SPL me semble être la meilleure solution.« 

Quatre élus de l’opposition ont décidé de voter contre cette convention de partenariat.

Du côté de Vittel, ce rapprochement des deux offices de tourisme avait été abordé lors du dernier conseil, en date du 23 juin et a été voté à l’unanimité.

A suivre !

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *