Search
mardi 12 déc 2017
  • :
  • :

Vittel – En images : C’est parti pour la démolition du Bâtiment 10 50 ans d'histoire disparaissent

image_pdfimage_print

IMG_0005-min

Le premier coup de dents de la grignoteuse a été donné ce lundi matin sur l’emblématique « Bâtiment 10 » . Les premiers pans de murs sont tombés sous les yeux de leurs anciens locataires en présence de Jean-Jacques Gaultier, maire de Vittel, du conseil municipal et Vincent Henneron, Directeur Général de Vosgelis. C’est avec un serrement de cœur que les habitants verront disparaître cet immeuble qui, pour bon nombre d’entre eux, abritait plusieurs décennies de souvenirs. 

Les premiers logements HLM de Vittel ont été construits en 1954, rue Georges Guynemer, pour répondre à l’appel de l’Abbé Pierre. Plusieurs programmes ont suivi, dessinant peu à peu le quartier du Haut du Fol. En 1965 démarre la construction des bâtiments 10 et 11 avenue de la 1ère Armée. Achevé en 1967, le bâtiment 10 (44 logements) a fait l’objet d’une lourde réhabilitation en 1987. C’est ce chantier, chiffré à l’époque à 8,65 millions de francs, qui lui a conféré son aspect actuel, avec les fameuses verrières tant appréciées des locataires. Dans les années 2010, l’avenir de l’immeuble est à nouveau remis en question. Les équipements, notamment le chauffage, souffrent du vieillissement ; tandis qu’en matière de logement, les attentes des clients ont évolué. Dans un territoire où la population est en baisse constante depuis les années 70, avec une forte proportion de séniors, il n’est pas raisonnable de conserver un bâtiment de 44 logements sans ascenseur et coûteux à entretenir.

Vosgelis a donc procédé au relogement des habitants. Pour bon nombre d’entre eux, c’est un véritable déchirement, même s’ils reconnaissent le bien-fondé de la décision. En 2014, Vosgelis construit 12 pavillons à quelques mètres de l’immeuble pour accueillir les derniers locataires. Après 2 mois de préparation de chantier (désamiantage et démontage des équipements), la grignoteuse est sur le chantier.

Les travaux doivent s’achever fin juin, puis la friche sera engazonnée. Un projet de reconstruction est actuellement en cours de réflexion.  Le coût des travaux de démolition se monte à 242 328 € TTC.

A l’occasion de cette manifestation, Vosgelis a offert aux anciens locataires de ce bâtiment un livre-souvenir, « N’oublie pas » , retraçant les 50 ans d’histoire de l’immeuble au travers de témoignages de ses habitants.

 

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *