Search
samedi 16 déc 2017
  • :
  • :

Neufchâteau – 7ème rassemblement pour les défenseurs du TGV

image_pdfimage_print

IMG_0058-min

Premier rassemblement en milieu de semaine pour les défenseurs et les usagers du train venus du bassin néocastrien. 180 personnes se sont réunies ce mercredi après-midi afin de forcer l’arrêt du TGV lors de son arrivée à Neufchâteau. L’unique différence avec les autres rassemblements dominicaux : le sens du TGV. En effet cet après-midi, le train circulait en direction de Nancy. Lors de son passage aux alentours de 13h20, les usagers, associations et élus, ont arrêté le train durant une quinzaine de minutes, un quart d’heure pendant lequel « ce n’est qu’un au revoir ! » retentissait sur le quai.

De nombreux participants portaient des pancartes avec comme slogan « Grâce aux trains, se rendre dans le sud, à Dijon ou aller travailler à Nancy depuis Neufchâteau, ça doit être possible ! »

La SNCF, à travers Laurence Witz, directrice de la communication, a fait une proposition aux usagers : un unique arrêt à Neufchâteau dans le sens Nancy-Toulouse aux alentours de 16h le dimanche. Une proposition insuffisante, selon les adhérents de l’ADURNE, « ce que nous demandons est un arrêt quotidien du TGV dans notre gare et surtout qu’il soit dans les deux sens ! » ajoute Elisabeth Jandot, présidente de l’Adurne.

Pour le premier magistrat, Simon Leclerc, il est hors de question de baisser les bras, « nous restons fermes et nous ne changerons pas nos demandes jusqu’à obtenir gain de cause. »

Après un sondage réalisé auprès des participants présents ce jour, la date retenue pour le 8ème rassemblement est le dimanche 22 mai à 15h30, toujours au même endroit. D’ici là, les associations de défenses et les élus vont réfléchir afin de trouver d’autres stratégies à éventuellement mettre en place afin de se faire entendre.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *