Search
vendredi 15 déc 2017
  • :
  • :

Mirecourt – Subventions aux associations et indemnités du maire au conseil municipal

image_pdfimage_print

10630088

L’accord de subvention est l’un des moments clés de l’année pour les associations. C’est ce lundi soir, que le court conseil municipal de 30 minutes s’est prononcé sur l’accord de ces différentes subventions aux associations et clubs sportifs, culturels et sociaux de Mirecourt.

Un budget de plus de 100 000€ est réservé à ces subventions dont 57 728€ accordés au sport, un budget stable par rapport à 2015. Un effort a été réalisé pour le football (9 500€) et le basket (24 144€). La relégation de deux équipes de handball a fait baisser la subvention de 1 500€, le club obtient une subvention de 7 500€.

Du côté de la culture, l’enveloppe s’élève à 22 220€. En plus d’une subvention ordinaire, la municipalité a accordé une subvention exceptionnelle de 6 000€ aux JMF, pour son organisation du concours international de violons. Les autres associations culturelles obtiennent des aides égales à celles de 2015.

Pour les autres catégories, le social obtient un budget de 9 400€ répartis en 16 associations. « Aucune subvention exceptionnelle n’a été accordée aux associations sociales dû à un manque de budget, mais toutes ont eu une subvention ordinaire » explique l’adjointe au maire, Françoise Vidal. Enfin, 4 200€ ont été accordés au comité de jumelage.

Outre la répartition des aides municipales, le conseil municipal a été appelé à voter un point relatif aux indemnités de fonction du maire. Depuis le 1er janvier 2016, cette indemnité, pour les communes de plus de 1 000 habitants, est fixée au taux plafond (2 000 € pour une ville comme Mirecourt). Toutefois, le conseil peut être appelé à voter une indemnisation inférieure à la demande du premier magistrat. Hier soir, le conseil a voté à la demande d’Yves Séjourné, cette baisse afin d’obtenir « 80% du total de la somme soit 1 672 € brut » .

« En fin d’année 2016, l’économie réalisée sur ces trois dernières années grâce à la baisse des indemnités des élus, s’élèvera à plus de 75 000€ » explique Yves Séjourné. Une économie qui permettra à la ville d’investir localement, malgré un budget contraint.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *