Search
vendredi 21 juillet 2017
  • :
  • :

Mattaincourt – Le centre du bourg a fait peau neuve

inuaguration-mattaincourt (4)-min

François Vannson, président du Conseil départemental accompagné de Daniel Vinot, maire de Mattaincourt, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet des Vosges, Christian Franqueville, député ainsi que de Yves Séjourné et Hélène Colin représentant la Région, a inauguré la traverse du bourg la « Ferme Parpignan » de Mattaincourt, ce vendrediinuaguration-mattaincourt (5)-min en fin d’après-midi. Cet ensemble donne un aspect de bourg à la commune et créé un vrai lieu de vie.

Concernant la rénovation de la traverse, la rue Général Leclerc a été rétrécie de 2m, afin de ralentir la circulation et protéger les piétons. Des stationnements ont été installés le long du Madon dans la rue « Le Moulin ». Cette rénovation permet aussi la réduction de nuisance sonore pour les riverains. Le coût total de la rénovation de la traverse du bourg revient à 1,2 millions d’€ dont 50 000€ de la Région, 137 400€ de l’État et 129 000€ du département.

inuaguration-mattaincourt (3)-min

La rénovation de la rue Général Leclerc

La deuxième partie du projet concerne la rénovation et la requalification de la « Ferme Parpignan », qui doit son nom à Didier Parpignan, propriétaire de cette bâtisse au 17ème siècle. Cette halle accueille, le premier et troisième samedis de chaque mois, un marché de producteurs locaux. Elle a permis le développement de la vente en circuit-court. La moitié de ce bâtiment est consacrée aux activités associatifs de la ville, avec la maison des associations. Le tout forme un ensemble moderne mêlé à l’ancien. Pour cette rénovation, l’État à travers la DETR (Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux) a participé à hauteur de 100 000€, la STIDL (Subvention pour divers travaux d’intérêt local) pour 34  900€, ce qui représente 19% du projet. La région a subventionné 141 500€, le département 104 507€ et la réserve parlementaire 22 000€. Un apport important qui a permis de soulager l’apport de la ville.

A.J.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *