Search
lundi 25 sept 2017
  • :
  • :

Une nouvelle jeunesse pour la ligne de fret d’O-I Manufacturing

1-four1-compressed

Fabrication de la bouteille en procédé « Pressé-Soufflé »

La France est le 4ème pays exportateur mondial de produits alimentaires, ce qui lui permet d’être porteuse de croissance. La demande d’emballages en verre y est très forte. L’entreprise Owens-Illinois (O-I Manufacturing) basée à Gironcourt-sur-Vraine est la preuve de cette forte demande. La commune est étroitement liée à l’industrie du verre depuis 110 ans. Les premières bouteilles sont sorties de la verrerie en 1903 et depuis, le site n’a cessé de produire des emballages en verre, produits avec 80% de matière recyclée.

1-Train_fret-compressed

(Train de marchandises en direction d’Obernai)

L’usine de l’ouest vosgien contribue au développement local avec 284 emplois directs et plus de 370 indirects. 1,2 milliards de bouteilles sortent de l’usine par an, principalement pour le marché de la bière. L’usine dispose de deux fours et de six lignes de production. Depuis 40 ans, l’activité ferroviaire occupe une part prépondérante sur la route avec 300 trains annuels sur les 270km que séparent Gironcourt à Obernai. Ces trains de fret évitent ainsi la circulation et les risques associés à 12 000 camions et l’émission de 1 500 tonnes de C02 annuellement.

C’est dans le cadre de la rénovation de cette ligne de fret que le Préfet des Vosges Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts s’est rendu sur place ce vendredi matin. Pour SNCF Réseau, la ligne été arrivée à la limite du modèle économique, il était obligatoire de lui faire subir des travaux de rénovation. Un projet à 5,14 millions d’€, où O-I a investi 1,5 millions d’€. Ce dossier est aussi subventionné par SNCF Réseau, la Grande Région, le Département, la Communauté de communes du Pays de Châtenois et les communes de Gironcourt et Châtenois.

Des travaux qui vont permettre de pérenniser cette ligne et de sauvegarder les emplois sur le site gironcourtien. Pour le représentant de l’Etat, « il est important de remercier Marie-Claude Lambert, pour son investissement dans ce dossier d’envergure. Grâce au travail concerté qui a été réalisé, O-I peut envisager l’avenir avec sérénité. » De son côté, la Sous-Préfète déclare « l’essentiel dans ce projet, c’est le résultat !« 

1-OI-compressed

Nicolas Robin (à droite) et l’équipe d’O-I

La matinée de visite a été lancée par une explication complète de l’entreprise et du cursus de fabrication par Nicolas Robin, Directeur Europe des affaires publiques. Ensuite, tous les élus présents, parmi lesquels on retrouvait notamment le président du Département François Vannson, le maire de Gironcourt Joël Bresson  qui se sont dirigés vers le cœur de l’entreprise : la ligne de fabrication. En l’occurrence, celle des bouteilles Kronenbourg qui vont, une fois finalisées, prendre le train en direction d’Obernai. Plus de 4 millions de bouteilles de cette marque sont fabriquées par jour à Gironcourt sur Vraine.

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *