Search
jeudi 24 août 2017
  • :
  • :

Retour sur la fouille de la villa gallo-romaine de Bulgnéville

Conference_fouille7-compressed

Au lieu-dit « Les Longues Royes« , le projet de création d’un lotissement a motivé la réalisation préalable d’un diagnostic archéologique. Réalisé par l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) en 2013, il a révélé  l’existence de vestiges antiques sur une superficie de 4,5 hectares. Sur prescription de la DRAC Lorraine, le site a fait l’objet d’une fouille préventive par 8 archéologues, entre août et novembre 2015. Les vestiges mis au jour sont d’une grande densité et correspondent Conference_fouille6-compressedprincipalement à une ferme à enclos de la fin de l’époque gauloise. A celle-ci, succède une villa gallo-romaine riche en informations sur les modes de vie et d’exploitation du sol dans ce secteur rural. A ce stade de l’étude, l’occupation du site semble s’échelonner entre le Ier siècle avant notre ère et le IVe siècle de notre ère.

Ce vendredi soir, plus d’une centaine de personnes ont assisté à la conférence, animée par Karine Boulanger, archéologue et responsable scientifique et qui portait sur le thème « Aux origines gallo-romaines de Bulgnéville » et plus particulièrement sur les résultats des fouilles réalisées l’an passé.

Le Cercle d’Etudes Locales de  Contrexéville avait exposé des objets trouvés lors de fouilles antérieures en 1989 sur Contrexéville. Lors des fouilles à Bulgnéville, les abonnés du cercle ont aussi apporté à l’INRAP leurs connaissances du patrimoine local et de l’environnement.

 

A.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *